Burkina Faso : lancement d’une campagne de vaccination contre la polio dans sept régions du pays

Roland Zongo/UNICEF
Dans un centre de santé de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, Dre Marie Marcos, Spécialiste santé à l’UNICEF Burkina Faso, aide les infirmières à vacciner les enfants.

Le ministère de la Santé du Burkina Faso, accompagné par l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a donné le coup d’envoi vendredi d’une campagne de vaccination contre la polio dans sept régions du pays.
Cette campagne de vaccination, qui se déroulera du 18 au 21 septembre 2020, va permettre d’immuniser plus de 2 millions d’enfants de moins de cinq ans dans les régions du Plateau Central, Centre, Centre-Nord, Centre-Ouest, Centre-Sud, Est, Centre-Est, a précisé l’UNICEF dans un communiqué de presse.

Continuer la lecture

Journée de la paix : l’ONU appelle à renforcer notre monde fragilisé par la pandémie de Covid-19

UN Photo/Mark Garten
Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, sonne la cloche de la paix au siège des Nations Unies à New York.

A l’occasion de la cérémonie annuelle pour marquer la Journée internationale de la paix, tenue dans le jardin japonais du siège des Nations Unies jeudi, sur fonds de la pandémie de Covid-19, le Secrétaire général de l’ONU a appelé le monde à s’inspirer du kitsungi, l’art japonais de réparer les porcelaines abimées afin de les sublimer.
« Au-delà des zones de guerre, la pandémie met en évidence et exploite des inégalités de toutes sortes, dressant les communautés et les pays les unes contre les autres », a déclaré António Guterres, s’exprimant devant la Cloche de la Paix japonaise.

Continuer la lecture

Pour le chef de l’ONU, une diplomatie efficace passe par des contacts en personne

Photo ONU/Evan Schneider
Le nouveau Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Volkan Bozkir (sur les écrans), préside la première réunion plénière de la 75e session de l’Assemblée générale.

Si l’ONU est préparée pour organiser la première Assemblée générale virtuelle de son histoire, son Secrétaire général a souligné mercredi que les rencontres en personne avec les dirigeants du monde entier restent indispensables pour assurer une diplomatie efficace face aux nombreuses crises.
Faire vivre la diplomatie et le multilatéralisme à l’heure de la Covid-19 et du numérique. C’est le défi lancé cette année aux Nations Unies qui doivent organiser à partir de la semaine prochaine le segment de haut-niveau et le débat général de l’Assemblée générale.

Continuer la lecture

Guterres : l’Assemblée générale de l’ONU doit rassembler le monde pour vaincre le coronavirus

Photo ONU Werb TV
Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors d’une conférence de presse marquant l’ouverture de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Au début de cette 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le chef de l’ONU a plaidé, mercredi, pour un rassemblement de la communauté internationale pour vaincre la pandémie « incontrôlable » de Covid-19.
Plus de huit mois après la découverte du nouveau coronavirus, le constat d’António Guterres sur la situation du coronavirus est amer. « L’épidémie est incontrôlable », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies lors de sa première conférence de presse donnée dans le cadre de la 75e session de l’Assemblée générale.

Continuer la lecture

ENTRETIEN EXCLUSIF : Une « erreur stupide » de la part des pays riches de ne pas soutenir un vaccin Covid, selon le chef de l’ONU

capture d’écran
Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors d’un entretien accordé à ONU info à l’ouverture de la 75e Session de l’Assemblée générale

La 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies s’ouvre aujourd’hui. Une année particulière en raison de la pandémie de Covid-19. Le débat général annuel sera virtuel, les chefs d’Etat et de gouvernement ne pouvant pas se déplacer à New York.
Dans un entretien accordé à ONU Info, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré que la pandémie de Covid-19 devrait être une leçon d’humilité pour les dirigeants du monde, et un manque de solidarité de la part de certaines nations riches envers les pays en développement, signifie que nous allons tous payer un lourd tribut.

Continuer la lecture

ENTRETIEN avec Volkan Bozkir, le diplomate qui guidera l’Assemblée générale de l’ONU dans sa 75e année

Photo ONU/Mark Garten
Volkan Bozkir, président élu de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Le Président de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, Volkan Bozkir, prendra ses fonctions le 15 septembre alors que l’ONU est aux prises avec une pandémie sans précédent et avec des questions concernant la direction que l’Organisation doit prendre
Récemment ministre des Affaires européennes de son pays la Turquie, M. Bozkir, qui cumule près de de 50 ans d’expérience professionnelle, a été élu au sein du Groupe des Etats d’Europe occidentale et autres États (WEOG), et succède au Nigérian Tijjani Muhammad-Bande.
M. Bozkir a rejoint le service diplomatique turc en 1972 et a occupé plusieurs postes de haut niveau, notamment celui de consul général à New York, d’ambassadeur à Bucarest et de représentant permanent de la Turquie auprès de l’Union européenne.

Continuer la lecture

Les opérations de paix continuent de faire des progrès pour rester un outil indispensable

TANZBATT 7/Ibrahim Mayambua
Des femmes soldats de la paix tanzaniennes dialoguent avec des femmes à Beni, en RDC.

Les opérations de paix des Nations Unies continuent de faire des progrès pour rester, dans les années à venir, un outil multilatéral indispensable à la disposition de la communauté internationale, a déclaré lundi devant le Conseil de sécurité le chef des opérations de paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix.
L’initiative Action pour le maintien de la paix (A4P) a été lancée par le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, il y a deux ans pour recentrer le maintien de la paix avec des mandats plus ciblés, des opérations plus fortes et plus sûres, mieux équipées et mieux formées.

Continuer la lecture

La cheffe des droits de l’homme de l’ONU s’inquiète de la situation au Mali et en Côte d’Ivoire

MINUSMA/Marco Dormino
Scènes de la vie quotidienne dans un village de personnes déplacées dans la région de Mopti, dans le centre du Mali.

A l’ouverture de la 45e session du Conseil des droits de l’homme, lundi à Genève, la cheffe des droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, a appelé les différents acteurs politiques et le nouveau pouvoir au Mali à mettre les droits fondamentaux de tous les Maliens au centre des négociations actuelles sur la transition.
« Toutes les discussions en cours sur les arrangements politiques de transition devraient être centrées sur les droits fondamentaux de tous les Maliens, afin de garantir qu’ils travaillent à prévenir de nouveaux conflits », a déclaré Mme Bachelet, Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme.

Continuer la lecture

Guterres condamne les meurtres de journalistes et demande des enquêtes approfondies

© UNESCO
L’affiche de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné les attaques commises contre les journalistes ainsi que les meurtres dont sont victimes ces derniers.
Par la voix de son porte-parole, le Secrétaire général s’est dit horrifié par le nombre continu et croissant d’attaques contre les journalistes et professionnels des médias dans le monde.
« Le meurtre récent de Julio Valdivia Rodríguez, un journaliste d’un journal de l’Etat de Veracruz, au Mexique, est un autre exemple des conditions risquées et difficiles dans lesquelles travaillent de nombreux journalistes dans le monde entier », a dit le porte-parole du chef de l’ONU dans une déclaration de presse publiée vendredi.

Continuer la lecture

L’Assemblée générale plaide pour une action globale et coordonnée face à la pandémie de Covid-19

Photo ONU/Eskinder Debebe
Tijjani Muhammad-Bande, Président de l’Assemblée générale des Nations Unies.

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté vendredi une résolution dans laquelle elle plaide une nouvelle fois pour une action globale et coordonnée face à la pandémie de Covid-19.
Le texte de la résolution soumis par le Président de l’Assemblée générale a été adopté par 169 voix pour, 2 voix contre (Etats-Unis et Israël) et 2 abstentions (Ukraine et Hongrie).
Dans un tweet, le Président de l’Assemblée générale, Tijjani Muhammad-Bande, s’est félicité de l’adoption de cette résolution, « un texte puissant et ambitieux qui reflète la volonté collective des États membres de relever ce défi sans précédent en tant que nations unies ». « Les négociations ont été intenses mais la coopération a prévalu », a-t-il ajouté.

Continuer la lecture