L’ONU lance un programme pour lutter contre les voyages des terroristes

Terroriste, Voyage

Photo HCR/Ivor Prickett
Des Iraquiens sortent de leur maison détruite quelques minutes après qu’un kamikaze de l’EIIL a fait exploser son véhicule dans la rue devant leur domicile dans le quartier d’Al Andalus à Mossoul, en Iraq (archives).

Les Nations Unies ont lancé mardi au siège de l’Organisation à New York un programme pour lutter contre les déplacements internationaux des terroristes.
Le programme est un projet du Bureau du contre-terrorisme de l’ONU (OCT) en partenariat avec la Direction exécutive du contre-terrorisme (CTED), l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et l’Office des Nations Unies pour la lutte contre la drogue et le crime (ONUDC).
Ce nouveau programme comprend notamment la mise à disposition des Etats membres de GoTravel – un outil informatique conçu par les Pays-Bas qui vise à mieux détecter les voyages de présumés terroristes et extrémistes.

Continuer la lecture

La formation des Casques bleus est un investissement nécessaire et stratégique, plaide le chef de l’ONU

MONUSCO
Des Casques bleus du bataillon ghanéen servant au sein de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) se préparent à partir en patrouille dans la capitale Kinshasa en décembre 2015

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a plaidé mardi devant le Conseil de sécurité en faveur d’un plus grand investissement dans la formation des Casques bleus pour les aider à affronter des environnements souvent hostiles et dangereux.
« La formation sauve des vies », a déclaré M. Guterres à l’ouverture d’un débat au Conseil consacré à la formation et au renforcement des capacités des opérations de maintien de la paix. « Nos Casques bleus sont déployés dans des environnements de plus en plus complexes et souvent hostiles. La formation les prépare à leurs tâches vitales de maintien de la paix et améliore leurs performances. Et nous avons que l’amélioration des performances réduit les décès ».

Continuer la lecture

Mali : Guterres salue l’accord conclu entre le gouvernement et les partis d’opposition

Photo ONU/Jean-Marc Ferré
Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres (archives).

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué lundi la signature d’un accord politique entre le gouvernement malien et les partis d’opposition.
L’accord signé le 2 mai dans la capitale du pays Bamako a été suivi dimanche par la formation d’un cabinet ministériel inclusif dirigé par le Premier ministre Boubou Cissé.
« Le Secrétaire général félicite le Président Ibrahim Boubacar Keïta pour son leadership dans le cadre des consultations qui ont abouti à un accord politique et à un engagement renouvelé à mettre en œuvre l’accord de paix de 2015 », a indiqué son porte-parole dans une déclaration de presse.

Continuer la lecture

L’ONU rend hommage au sacrifice de ses employés morts au service de l’Organisation

Photo ONU/Mark Garten
Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, allume une bougie à une cérémonie d’hommage aux employés des Nations Unies morts au service de l’Organisation.

Les Nations Unies ont rendu hommage lundi, lors d’une cérémonie au siège de l’ONU à New York, aux employés morts au service de l’Organisation au cours de l’année écoulée.
« C’est un triste rappel de la nature souvent périlleuse de notre travail », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors de cette cérémonie. « Et cela témoigne de l’engagement des milliers de femmes et d’hommes du monde entier prêts à prendre tous les risques pour promouvoir la paix et fournir une assistance aux personnes les plus vulnérables au monde ».

Continuer la lecture

COMMEMORATION DU 25ème ANNIVERSAIRE DU GÉNOCIDE RWANDAIS DE TUTSI

Une vue des visiteurs à l’exposition sur le génocide rwandais dans la cour du CINU

Dans le cadre des activités marquant la commémoration de la Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 contre les Tutsis au Rwanda et le 25e anniversaire de cet événement, le Centre d’information des Nations Unies a organisé du 8 au 12 avril 2019, une exposition de photographies et d’affiches dans ses locaux pour sensibiliser le public sur un des chapitres les plus sombres de l’histoire de l’humanité.
Cette exposition de cinq jours a attiré de nombreux visiteurs, notamment des fonctionnaires, des étudiants, des journalistes et des chercheurs.

COMMÉMORATION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES VICTIMES D’ESCLAVAGE ET DU COMMERCE TRANSATLANTIQUE DES ESCLAVES 2019

Dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves, le Centre d’information des Nations Unies (CINU) de Ouagadougou a organisé une exposition du 25 au 29 mars 2019, intitulée “Les Noirs, un héritage : de grandes réalisations”.
Produit par le Musée international de l’esclavage de Liverpool, cette exposition présente les portraits de quelques illustres personnalités d’origine africaine, de Toussaint Louverture à Barrack Obama et de l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan.
Cette exposition a reçu de nombreux visiteurs composés de fonctionnaires, des étudiants, des journalistes et des chercheurs.et des responsables d’associations et d’ONG

L’UNESCO décerne le Prix Félix Houphouët-Boigny au Premier ministre éthiopien pour son action pour la paix

Le Premier ministre de l’Éthiopie, Abiy Ahmed Ali, a été désigné lauréat de l’édition 2019 du Prix Félix Houphouët-Boigny – UNESCO pour la recherche de la Paix, en raison de ses actions dans la région et en particulier pour avoir été l’instigateur d’un accord de paix entre l’Éthiopie et l’Érythrée.
Le jury reconnaît également les mérites du lauréat pour les réformes entreprises en vue de consolider la démocratie et la cohésion sociale. Enfin, le jury considère cette distinction comme un encouragement à poursuivre son engagement en faveur de la promotion d’une culture de la paix dans la région et sur le continent africain.

Continuer la lecture

Mali : l’attaque d’Ogossagou pourrait être qualifiée de crime contre l’humanité (ONU)

UNICEF/Maiga
La population d’Ogossagou, village de la région de Mopti au Mali. L’attaque de ce village le 23 mars a fait plus de 160 morts et 70 blessés. Des centaines de personnes sont déplacées et de nombreuses habitations et greniers incendiés.

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a publié jeudi les conclusions préliminaires de la mission d’enquête spéciale sur les graves atteintes aux droits de l’homme commises à Ogossagou, dans la région de Mopti le 23 mars dernier.
Au terme de l’enquête, la MINUSMA est en mesure de conclure que le samedi 23 mars 2019, aux alentours de 5h du matin, un groupe composé d’au moins une centaine d’hommes armés, identifiés comme des chasseurs traditionnels (dozos) et accompagnés par une dizaine d’hommes en tenue militaire et d’autres en tenue civile, a mené une attaque planifiée, organisée et coordonnée sur la partie peule du village d’Ogossagou », a déclaré la Mission dans un communiqué de presse.

Continuer la lecture

Liberté de la presse : l’ONU appelle à défendre les droits des journalistes face à la violence et la haine

JOurnalistes assassinés, Liberté de la Presse

Photo ONU/Violaine Martin
Des journalistes à Genève attendant l’arrivée de délégations lors de pourparlers sur la Syrie, à Montreux, en Suisse

A la veille de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et la cheffe de l’UNESCO, Audrey Azoulay, ont appelé à défendre les droits des journalistes dans un contexte de montée des discours de haine contre les médias et d’une recrudescence d’actes de violence contre eux.
« La liberté de la presse est une condition sine qua non de la paix, de la justice, du développement durable et des droits de la personne. Il ne saurait y avoir de pleine démocratie sans accès à une information transparente et fiable », déclare M. Guterres dans un message pour cette journée, qui est célébrée officiellement le 3 mai.

Continuer la lecture

Journée mondiale de la Liberté de la Presse – 3 mai : « Médias pour la démocratie : le journalisme et les élections en période de désinformation »

Le 03 mai 2019 est célébrée la 26ème Journée mondiale de la liberté de la presse organisée conjointement par l’UNESCO, le gouvernement de la République fédérale démocratique d’Éthiopie et la Commission de l’Union africaine.
Le thème de cette année « Médias pour la démocratie : le journalisme et les élections en période de désinformation », aborde les défis actuels auxquels les médias sont confrontés lors des élections, ainsi que le potentiel des médias pour soutenir les processus de paix et de réconciliation.

Continuer la lecture