Archives de catégorie : Actualités

Coronavirus : l’OMS mobilisée pour fournir des concentrateurs d’oxygène aux pays qui en ont le plus besoin

Samuel Ramos on Unsplash
un réservoir d’oxygène médical dans un hôpital. De nombreux pays éprouvent actuellement des difficultés à obtenir des concentrateurs d’oxygène pour les patients atteints de Covid-19

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les Nations Unies oeuvrent sans relâche auprès des fabricants de concentrateurs d’oxygène pour fournir ces équipements aux pays qui en ont le plus besoin pour soigner leurs patients atteints de Covid-19 sévère et critique.
Plusieurs reportages de presse publiés mercredi ont mis en évidence le rôle vital de l’oxygène dans le traitement des patients atteints de Covid-19 sévère et critique.
« L’un des moyens les plus efficaces de sauver des vies consiste à fournir de l’oxygène aux patients qui en ont besoin », a confirmé le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « Cela a été un domaine de concentration intense pour l’OMS depuis le début de la pandémie », a-t-il précisé lors d’un point de presse virtuel organisé depuis Genève.

Continuer la lecture

António Guterres exhorte Israël à renoncer à ses plans d’annexion en Cisjordanie

Photo : ONU Info / Reem Abaza
Des maisons palestiniennes et des colonies israéliennes dans la zone H2 à Hébron, en Cisjordanie.

Devant le Conseil de sécurité, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres a appelé mercredi Israël à ne pas mettre en œuvre son plan d’annexion en Cisjordanie.
« J’appelle le gouvernement israélien à abandonner ses plans d’annexion », a déclaré le chef de l’ONU.
« Si elle était mise en œuvre, l’annexion constituerait une violation très grave du droit international, compromettrait gravement la perspective d’une solution à deux États et réduirait à néant les possibilités de reprise des négociations », a-t-il ajouté.

Continuer la lecture

Mali : des experts de l’ONU dénoncent l’absence de criminalisation des mutilations génitales féminines

UNICEF/Bindra
Des femmes maliennes participent à une session de sensibilisation sur les mutilations génitales féminines à Bamako, la capitale du Mali. La session était dirigée par l’organisation Sini Sanuma, une ONG locale partenaire de l’UNICEF

L’absence de criminalisation des mutilations génitales féminines (MGF) au Mali constitue une violation des droits fondamentaux des femmes de ce pays d’Afrique de l’Ouest, estime le Comité des droits de la femme des Nations Unies (CEDAW).
Les mutilations génitales féminines (MGF) se poursuivent en toute impunité au Mali, constate le CEDAW, qualifiant d’« échec » la non criminalisation de cette « pratique inhumaine ».
Dans un rapport publié mercredi, le CEDAW indique que des millions de femmes et de filles de ce pays du Sahel sont soumises à des « violations graves et systématiques de leurs droits » par le biais des MGF, une pratique traditionnelle qui implique l’ablation partielle ou totale des organes génitaux féminins externes pour des raisons non médicales.

Continuer la lecture

Le chef de l’ONU s’engage à soutenir le Président élu de l’Assemblée générale

Photo ONU/Manuel Elias
L’ambassadeur de la Turquie, Volkan Bozkir (à gauche), futur président de la 75ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies, rencontre le Secrétaire général, António Guterres, en janvier 2020.

Le Secrétaire général des Nations Unies s’est engagé ce lundi 22 juin 2020, à soutenir le Président élu de la 75ème session de l’Assemblée générale, l’Ambassadeur turc, Volkan Bozkir.
Le Secrétaire général de l’ONU a participé à une réunion informelle avec le nouveau président de l’Assemblée générale des Nations Unies, élu la semaine dernière pour la 75ème session de l’organe onusien, qui commencera en septembre.
António Guterres a remercié le Président actuel, le Nigérian Tijjani Muhamad-Bande, pour la façon dont il a mené à bien les tâches au milieu de la pandémie de Covid-19 et pour avoir donné la priorité à la science lors de la prise de décisions sur le fonctionnement de l’Assemblée générale.

Continuer la lecture

Journée des réfugiés : être solidaires de ceux qui fuient la guerre et les persécutions

© HCR/Vincent Tremeau
Une famille de réfugiés rohingyas est assise à la porte de leur nouvel abri prêt pour la mousson à Cox’s Bazar, au Bangladesh.

A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés (20 juin), les Nations Unies appellent chacun d’entre nous à faire preuve de solidarité envers les personnes contraintes de fuir leurs foyers et leurs pays.
80 millions. C’est le nombre de femmes, d’enfants et d’hommes dans le monde entier qui ont été contraints de quitter leur foyer en tant que réfugiés ou personnes déplacées à l’intérieur de leur pays. « Un nombre record », a rappelé Filippo Grandi, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés. « Fait plus choquant encore : dix millions de ces personnes ont fui au cours de la seule année dernière », a, de son côté, précisé António Guterres, le Secrétaire général de l’ONU qui fut pendant 10 ans à la tête du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Continuer la lecture

Manifestations au Mali : l’ONU appelle au respect de l’Etat de droit et des droits fondamentaux

MINUSMA/Mikado FM
Un véhicule de l’ONU dans les rues de Bamako, la capitale du Mali (archive)

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé samedi tous les leaders politiques maliens et leurs soutiens à la retenue et au dialogue au lendemain de manifestations dans la capitale Bamako.
Selon les informations rapportées par la presse, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté vendredi à Bamako à l’appel de différents mouvements pour réclamer la démission du Président du Mali, Ibrahim Boubakar Keïta.

Continuer la lecture

G5 Sahel : le soutien de la MINUSMA est crucial mais a atteint ses limites

MINUSMA/Marco Dormino
Un hélicoptère canadien CH-147 Chinook décolle alors que les Casques bleus canadiens de la MINUSMA se protègent de la poussière lors d’un exercice d’évacuation médicale près de Gao au Mali (archive)

Le chef des opérations de la paix de l’ONU a plaidé vendredi devant le Conseil de sécurité pour un programme de soutien international complet à la Force conjointe du G5 Sahel et à mieux financer l’appui que lui fournit la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA).
Depuis 2019, des progrès tangibles et encourageants ont été enregistrés dans l’opérationnalisation du G5-Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), notamment à travers la réforme de son Secrétariat permanent et le développement d’outils de gestion et d’aide à la décision. « Des progrès ont été accomplis dans le renforcement de sa Force conjointe, grâce aux efforts de constitution de forces, à la révision de son concept stratégique d’opération et à l’opérationnalisation du Centre d’analyse sahélien pour l’analyse des menaces et l’alerte rapide », a détaillé Jean-Pierre Lacroix, le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix.

Continuer la lecture

Niger : reprise du rapatriement des migrants, mais plus de 1.400 Ouest Africains toujours bloqués (OIM)

OIM
Des migrants enregistrés dans un centre de transit à Agadez, au Niger. (archive)

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a aidé jeudi 179 ressortissants maliens bloqués au Niger à rentrer volontairement chez eux.
« Les migrants attendaient depuis près de trois mois dans les centres de transit de l’OIM à Niamey et Agadez en raison de la fermeture des frontières liée à la pandémie de Covid-19 », a déclaré vendredi Paul Dillon, porte-parole de l’OIM lors d’un point de presse à Genève.
Un premier rapatriement aérien a été rendu possible grâce à un accord entre les gouvernements du Niger et du Mali. Au cours des deux dernières semaines, le bureau de l’OIM au Niger a également organisé des rapatriements terrestres qui ont également permis le retour de 43 migrants au Burkina Faso et de 58 autres au Bénin.

Continuer la lecture

Covid-19 : António Guterres plaide pour un vaccin accessible à tous

Photo ONU/Loey Felipe
Des chercheurs à travers le monde tentent de trouver un vaccin contre le coronavirus.

Les vaccins sont « l’intervention de santé publique la plus importante de l’histoire, qui permet de sauver des dizaines de millions de vies chaque année, d’éradiquer des maladies comme la variole et de prévenir des maladies comme la rougeole, la rubéole et le tétanos », a déclaré jeudi le Secrétaire général des Nations Unies.
Dans un message vidéo adressé au Sommet mondial du GAVI, l’Alliance mondiale pour la vaccination, organisé à Londres ce jeudi, António Guterres, a rappelé que malgré ce progrès de la médecine, l’humanité vit un moment d’incertitude.

Continuer la lecture

Guterres : « La crise engendrée par la Covid-19 est l’occasion de réinventer la mobilité humaine »

© UNICEF
Des réfugiés et migrants se rassemblent au poste frontière de Pazarkule près d’Edirne, en Turquie, dans l’espoir de se rendre en Grèce.

Le chef de l’ONU alerte sur la vulnérabilité des personnes en situation de déplacement face à la pandémie de Covid-19 et appelle à réinventer la mobilité humaine.
Le coronavirus continue de détruire des vies et d’avoir un effet dévastateur sur les moyens d’existence partout sur la planète, en frappant le plus durement les plus vulnérables.
« Tel est le cas en particulier pour les millions de personnes en situation de déplacement – comme les réfugiés et les déplacés internes, contraints de fuir leur foyer en raison de la violence ou d’une catastrophe, ou les migrants en situation précaire », a déclaré mercredi le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres.

Continuer la lecture