L’OMS a travaillé jour et nuit pour coordonner la réponse mondiale à la pandémie de Covid-19 – Dr Tedros

Photo ONU/Evan Schneider
Le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus,lors d’un point de presse

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a travaillé sans relâche depuis l’apparition du nouveau coronavirus, informant ses 194 Etats membres de l’évolution de la pandémie, a affirmé vendredi son Directeur général, le Dr Tedros.
« L’OMS a travaillé jour et nuit pour coordonner la réponse mondiale aux trois niveaux de l’organisation, en fournissant des conseils techniques, en catalysant la solidarité politique, en mobilisant des ressources, en mobilisant des ressources, en coordonnant la logistique et bien plus encore », a déclaré le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, aux 34 membres du Conseil exécutif de l’OMS qui tenaient une session virtuelle de trois heures.

L’Agence onusienne a été « extrêmement active » dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, a estimé son Chef, le Dr Tedros, qui a également affiché la détermination de l’Agence onusienne pour continuer « à soutenir les pays, supprimer la transmission et sauver des vies ».
A l’ouverture du Comité exécutif de l’OMS, le Directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus a fait le point des sept domaines d’action de son organisation dans la lutte contre la Covid-19, notamment en termes de leadership, d’analyse, de préparation face à l’urgence, de communication, de logistique, d’expertise, et de recherche.
Plus de 800 millions de dollars promis pour la réponse de l’OMS à la Covid-19
Sur le volet leadership, l’OMS a publié depuis février son plan stratégique de préparation et d’intervention, donnant aux pays des mesures spécifiques et concrètes pour prévenir, détecter et réagir à la transmission de la Covid-19.
« Jusqu’à présent, près de 800 millions de dollars ont été promis ou reçus dans le cadre de l’appel de l’OMS pour les programmes COVID-19, ce qui laisse un déficit d’un peu plus de 900 millions de dollars », a-t-il ajouté au sujet du financement. Plus de 214 millions de dollars ont été recueillis dans le cadre du Fonds de réponse solidaire, avec près de 375.000 contributions émanant de personnes, entreprises et fondations.
Deuxièmement, tout au long de la pandémie, l’Agence onusienne a suivi, analysé et évalué les tendances et fourni des conseils au niveau mondial, régional et national.
S’agissant de la communication, l’OMS a développé des outils de communication sur les risques de la maladie pour les parents et les enfants, les travailleurs de la santé, les employeurs, les organisations religieuses. Et pour lutter contre l’infodémie, l’OMS a collaboré avec de nombreux partenaires technologiques, dont Facebook, Google, WhatsApp ou YouTube.
S’agissant de la logistique, l’Agence onusienne a expédié des millions de tests de diagnostic et des tonnes d’équipements de protection individuelle à plus de 120 pays. « Et nous en expédierons bien davantage dans les semaines à venir », a promis le Dr Tedros. En Afrique, l’OMS et les centres africains de contrôle et de prévention des maladies ont travaillé ensemble pour faire passer la capacité de test de Covid-19 de deux pays seulement à 44.
Plus de 325.000 morts dans le monde dont plus de 90.000 décès aux Etats-Unis
Le combat contre le nouveau coronavirus s’est également traduit par la publication d’une centaine de documents techniques d’orientations pour Covid-19. Une formation en ligne a été également dispensée à plus de 2,6 millions de travailleurs de la santé.
Concernant la recherche, plus de 700 essais cliniques ont été menés dans le monde. Et dans le cadre de l’essai de solidarité, plus de 3.000 patients ont été enrôlés dans 17 pays.
Septièmement, l’OMS rappelle que dès les premiers cas ont été signalés, elle a travaillé jour et nuit pour préparer les pays à prévenir, détecter et réagir rapidement à l’arrivée de cas.
A noter que la pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 326.459 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi vendredi par l’OMS. Près de 5 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires.
Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 91.527 décès pour 1.525.186 cas. Viennent ensuite le Royaume-Uni (35.704 morts), l’Italie (32.330 morts), la France (28.081 morts) et l’Espagne (27.888 morts).