MESSAGE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL PUBLIÉ À L’OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE COMMÉMORATION DES VICTIMES DE L’ESCLAVAGE ET DE LA TRAITE TRANSATLANTIQUE DES ESCLAVES, le 25 mars 2020

Photo ONU/Mark Garten
Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’adresse aux journalistes au siège de l’ONU à New York

Cette commémoration poignante vise à honorer le souvenir des femmes, des hommes et des enfants qui ont souffert et péri, après avoir été emmenés de force dans des navires négriers traversant l’Atlantique ; l’un des crimes les plus graves de l’histoire de l’humanité.
Cette année, la Journée internationale de commémoration a pour thème : « Lutter ensemble contre le racisme, vestige de l’esclavage ».
En effet, même si nous opposons au racisme, l’infâmie de la traite transatlantique des esclaves subsiste encore.
Le racisme continue d’être bien présent dans notre monde.

Il est la raison pour laquelle, hors du continent africain, les personnes d’ascendance africaine sont souvent parmi les dernières à bénéficier des soins de santé, de l’éducation, de la justice et de possibilités de toutes sortes.
Nous devons nous élever contre toutes les formes de racisme et tous les comportements racistes. Il nous faut également, de toute urgence, démanteler le racisme structurel et réformer les institutions qui perpétuent le racisme.
Ce n’est qu’en luttant ensemble contre le racisme hérité de l’esclavage que nous pourrons avancer.