Lutte contre le coronavirus en Afrique : les opérations de paix de l’ONU montrent l’exemple

UN/MINUSCA – Leonel – GROTHE
COVID19 – Des mesures préventives d’hygiène sont mises en application au sein de la MINUSCA, la mission des Nations Unies en Centrafrique

Plusieurs missions de paix des Nations Unies en Afrique ont pris des mesures pour limiter le risque de propagation du Covid-19 et se sont engagées dans des campagnes de prévention et de sensibilisation face à la menace du coronavirus.
« Je ne suis pas trop tweet », a confessé Mahammat Saleh Annadif, le chef de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA). Contrairement à ses homologues chefs d’opérations onusiennes en République démocratique du Congo (RDC) et en République centrafricaine (RCA), celui qui est Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU au Mali n’a pas de compte sur Twitter.

Mais samedi dernier, le Secrétaire permanent du G5 Sahel (Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) et ancien chef de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), Maman Sidikou, a interpellé sur le réseau social le chef de la MINUSMA pour relever le défi du #SafeHandsChallenge – une campagne lancée sur les médias sociaux pour encourager les gens à se laver les mains afin de lutter contre le risque de propagation du coronavirus.
Mardi, M. Annadif s’est prêté au défi, en publiant sur le compte Twitter de la MINUSMA une vidéo le montrant en train de se laver les mains. « Un simple geste peut faire la différence et sauver des vies », a déclaré dans la vidéo le Représentant spécial. « C’est une pandémie à prendre très au sérieux et je ne souhaite pas que cela arrive au Mali », a déclaré M. Annadif.
A ce jour, le Mali ne compte pas de cas confirmé de Covid-19 mais le virus n’a pas épargné l’Afrique. Selon le dernier décompte de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en date du 24 mars, plus de 1.815 cas ont été recensés sur le continent africain.
Le chef de la MINUSCA en quarantaine et en télétravail
En République centrafricaine (RCA), où l’ONU est également présente avec une opération de paix, quatre personnes contaminées au Covid-19 sont actuellement isolées dans un centre de traitement dans la capitale Bangui.
« Elles se portent bien », a indiqué mardi le bureau de l’OMS dans le pays sur son compte Twitter, précisant que 725 personnes exposées dont les contacts identifiés des quatre personnes sont en quarantaine. « Certaines ne la respectent pas ! », a toutefois déploré l’OMS.
Le chef de la mission de l’ONU en République centrafricaine (MINUSCA), Mankeur Ndiaye, tout comme son adjointe, Denise Brown, se sont également mis en quarantaine. Mardi, les hauts responsables de la MINUSCA ont tenu leur réunion hebdomadaire en visioconférence pour limiter tout risque de contamination.