Viet Nam, Niger, Tunisie, Estonie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines élus au Conseil de sécurité

Photo ONU/Eskinder Debebe L’Assemblée générale des Nations Unies a élu le 7 juin 2019 cinq nouveaux membres non permanents du Conseil de sécurité.

Le Viet Nam, le Niger, la Tunisie, l’Estonie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines ont été élus vendredi pour devenir membres non permanents du Conseil. Ces cinq pays siègeront pendant deux ans à partir du 1er janvier 2020.
Lors du vote qui a eu lieu dans la salle de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, le Niger et la Tunisie ont chacun recueilli 191 voix et le Viet Nam 192 voix. Élus au nom du Groupe des États d’Afrique et du Groupe des Etats d’Asie-Pacifique, ces trois pays succéderont à la Côte d’Ivoire, à la Guinée équatoriale et au Koweït.

Pour le Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, Saint-Vincent-et-les Grenadines a été élu avec 185 voix et siégera pour la première fois au Conseil de sécurité à la place du Pérou. El Salvador, qui avait présenté sa candidature jeudi, a recueilli 6 voix.
Ces quatre États ont été élus dès le premier tour de scrutin.
Il a, en revanche, fallu procéder à un deuxième tour pour départager les deux candidats du Groupe des États d’Europe orientale qui sera représenté par l’Estonie, élue par 132 voix, en remplacement de la Pologne. Ce pays siégera également pour la première fois au Conseil de sécurité. La Roumanie n’a obtenu que 58 voix. Ces deux États avaient obtenu respectivement 111 et 78 voix lors du premier tour au cours duquel la Géorgie et la Lettonie ont également recueilli une voix chacun.
Les 10 sièges non permanents du Conseil de sécurité sont renouvelés par moitié tous les ans et sont répartis comme suit : trois sièges pour le Groupe des États d’Afrique, deux sièges pour le Groupe des Etats d’Asie-Pacifique, deux pour le Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, deux pour le Groupe des États d’Europe occidentale et autres États, et un pour le Groupe des États d’Europe orientale.
Outre les cinq membres permanents du Conseil que sont la Chine, les États-Unis, la Fédération de Russie, la France et le Royaume-Uni, et des cinq pays qui viennent d’être élus, le Conseil de sécurité sera également composé, en 2020, de l’Afrique du Sud, de l’Allemagne, de la Belgique, de l’Indonésie et de la République dominicaine.