Mali : Guterres salue l’accord conclu entre le gouvernement et les partis d’opposition

Photo ONU/Jean-Marc Ferré
Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres (archives).

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué lundi la signature d’un accord politique entre le gouvernement malien et les partis d’opposition.
L’accord signé le 2 mai dans la capitale du pays Bamako a été suivi dimanche par la formation d’un cabinet ministériel inclusif dirigé par le Premier ministre Boubou Cissé.
« Le Secrétaire général félicite le Président Ibrahim Boubacar Keïta pour son leadership dans le cadre des consultations qui ont abouti à un accord politique et à un engagement renouvelé à mettre en œuvre l’accord de paix de 2015 », a indiqué son porte-parole dans une déclaration de presse.

M. Guterres a également félicité les partis d’opposition pour leur « contribution constructive » à cet égard.
Le chef de l’ONU a exhorté toutes les parties prenantes maliennes, y compris les parties signataires de l’accord de 2015, à redoubler leurs efforts en vue de relever les défis auxquels leur pays est confronté. Il les a appelées à mettre en œuvre intégralement l’accord, notamment par l’achèvement du processus de révision de la constitution.
« Le Secrétaire général réitère l’engagement des Nations Unies à continuer de soutenir le peuple et le gouvernement du Mali dans leur quête de paix et de stabilité », a souligné son porte-parole.