Promotion de la visite au Burkina Faso du Secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification,

Entretien entre M. Ibrahim Thiaw et son Excellence Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso

Le Secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, M. Ibrahim THIAW, s’est rendu au Burkina Faso les 19 et 20 juin 2019. Au cours de cette visite, il a participé au Forum des acteurs internationaux de la société civile dans la lutte contre la désertification et a eu plusieurs réunions officielles, dont celle avec le chef d’État du Burkina Faso.

La promotion de cette visite de M. Thiaw, à travers les médias et sur les plateformes de communication sociale, a été gérée par le centre d’information des Nations Unies de Ouagadougou

Rencontre du Comité conjoint d’orientation du portefeuille de consolidation de la paix au Burkina Faso

Le 20 juin 2019, s’est tenue dans la salle de conférences du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, la rencontre Comité conjoint d’orientation du portefeuille de consolidation de la paix au Burkina Faso.

Co-présidée par le Ministre Délégué chargé de l’Aménagement du Territoire, Mme Pauline Zouré et la Coordonnatrice résidente du système des Nations Unies, Mme Metsi Makhetha, cette session a enregistré la participation de l’Ambassadeur du Canada au Burkina Faso SEM. …., d’autorités locales, de représentants des agences de mise en œuvre des projets PBF, de membres de la société civile des zones de mise en œuvre du PUS, les membres de l’Unité de coordination du PUS.

Les communications faites au cours cette rencontre ont permis de revoir l’état d’avancement du portefeuille et de faire le point sur les différentes étapes stratégiques.

A ce propos, le ministre en charge de l’Aménagement du Territoire a salué les efforts des agences de mise en œuvre du portefeuille qui ont marqué le démarrage des composantes, notamment la construction de partenariats stratégiques avec des OSC locales. Elle a ensuite rappelé l’urgence pour le portefeuille de produire des résultats sur le terrain et d’engager les partenaires à plus de célérité car les attentes des bénéficiaires vis- à- vis du PUS -BF sont fortes et pressantes.

Pour sa part, le Coordonnatrice résidente du système des Nations Unies a réitéré l’engagement des Nations Unies à appuyer les efforts de coordination dans le cadre du PUS. Elle a, en outre, rappelé la session de la Commission de consolidation de la paix du 16 mai 2019 consacrée à la situation au Burkina Faso qui a réaffirmé la nécessité de renforcer la cohérence, la coordination, les synergies et les complémentarités des appuis des partenaires internationaux aux priorités nationales de consolidation de la paix. La prochaine session du comité conjoint d’orientation se tiendra en septembre 2019 :

 

 

Développement d’un plan de communication sur les projets du Fonds pour la consolidation de la paix au Burkina Faso

Le Fonds de consolidation de la paix a fourni des ressources au Burkina Faso pour financer trois projets de prévention des conflits et de consolidation de la paix dans ce pays. Afin de permettre une bonne compréhension de ces projets par les acteurs et partenaires concernés par leur mise en œuvre et par les populations, l’UNIC, en partenariat avec l’UNCG et le ministère de l’Économie du Burkina Faso, a élaboré un plan de communication concernant ces trois projets. Ce plan de communication a été présenté par le CINU lors de la réunion du Comité de pilotage des projets PBF du 20 juin 2019 à Ouagadougou.

Visite du Secrétaire Exécutif de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification,

Le Secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, M. Ibrahim THIAW, s’est rendu au Burkina Faso les 19 et 20 juin 2019. Au cours de cette visite, il a participé au Forum des acteurs internationaux de la société civile dans la lutte contre la désertification et a eu plusieurs réunions officielles, y compris avec le chef d’État du Burkina Faso.

La promotion de cette visite de M. Thiaw, à travers les médias et sur les plateformes de communication sociale, a été gérée par le centre d’information des Nations Unies de Ouagadougou.

Emission télévisée à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés

Débat télévisé à l’occasion de la Journée mondiale des Réfugiés

Dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale des réfugiés, le Centre d’Information des Nations Unies (CINU) de Ouagadougou a organisé une émission télévisée sur le thème 2019 de cette journée. Le bureau du Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR) au Burkina Faso et la Commission nationale pour les réfugiés (CONAREF) au Burkina Faso étaient les invités de cette émission diffusée le 14 juin 2019 par la télévision nationale du Burkina Faso.

Le Conseil de sécurité adopte sa première résolution sur la protection des personnes handicapées dans les conflits

UNifeed Video
Wafika, 35 ans, et Taha, 25 ans, sont nés avec une paralysie cérébrale. Originaires de Damas, ils ont fuit la guerre en Syrie en 2013 et on trouvé refuge en Egypte

À l’initiative de la Pologne et du Royaume-Uni, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté jeudi, à l’unanimité, sa toute première résolution sur la protection des personnes handicapées en période de conflit armé.
Dans le préambule de la résolution 2475 (2019), le Conseil de sécurité se déclare gravement préoccupé par les conséquences « disproportionnées » des conflits armés sur les personnes handicapées, qui sont délaissées, soumises à des violences et privées de l’accès aux services de base.

Continuer la lecture

Le chef de l’ONU appelle les jeunes à continuer de s’impliquer dans la lutte pour le climat

Photo Lisbonne+21
Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors la Conférence mondiale des ministres responsables de la jeunesse du Forum de la jeunesse Lisbonne+21.

Les générations plus âgées ne « réagissent pas de manière adéquate » à l’urgence climatique, alors que les jeunes « relèvent le défi » et prennent les devants pour ralentir les effets destructeurs du réchauffement planétaire, a déclaré dimanche le chef de l’ONU.
António Guterres s’exprimait en clôture de la Conférence mondiale des ministres responsables de la jeunesse et du Forum de la jeunesse Lisbonne+21, organisés à Lisbonne, au Portugal.

Continuer la lecture

Au Mali, l’ONU a développé un plan d’urgence pour la région de Mopti en proie à la violence

Photo MINUSMA/Gemma Cortes
Des Casques bleus de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) mènent une réunion sur la justice et la réconciliation dans la région de Mopti, dans le centre du Mali.

La région de Mopti, dans le centre du Mali, est affectée depuis plusieurs mois par une escalade de la violence marquée par plusieurs massacres de civils. Pour briser ce « cycle infernal », la Mission des Nations Unies, la MINUSMA, a développé un plan d’urgence en soutien aux autorités maliennes pour protéger les civils.
Lors d’une récente visite au siège des Nations Unies à New York, l’envoyé de l’ONU pour le Mali, Mahamat Saleh Annadif, a rencontré ONU Info. Il a expliqué les cinq priorités de ce plan d’urgence appelé Oryx.
« Lorsque la MINUSMA a été déployée au Mali, son mandat ne comprenait pas le Centre. Malheureusement, à la suite de ce qui s’est passé l’année dernière, on nous a aussi donné pour mission de s’occuper du Centre », a précisé M. Annadif.

Continuer la lecture

Au Mali, le chef des opérations de paix plaide en faveur d’une stratégie pour stopper la violence dans le Centre

MINUSMA/Harandane Dicko Le chef des opérations de paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix visite le projet de sécurisation de l’aéroport de Mopti, au Mali. Le projet est financé par l’UE et la MINUSMA

En visite au Mali pendant trois jours cette semaine, le chef des opérations de paix des Nations Unies, Jean-Pierre Lacroix, a plaidé pour une stratégie intégrée en soutien aux efforts du gouvernement malien pour mettre fin aux violences qui secouent la région de Mopti, dans le centre du pays
« Il nous faut arrêter la spirale de la violence dans le centre du Mali à travers une stratégie intégrée en soutien aux initiatives du gouvernement malien », a déclaré M. Lacroix sur son compte Twitter.

Continuer la lecture

Le nombre de personnes déracinées à travers le monde dépasse les 70 millions (HCR)

Photo HCR/Sam Tarling
De jeunes réfugiés syriens dans un camp de fortune dans la vallée de la Bekaa, au Liban

Une fois encore, les guerres, la violence et les persécutions ont généré un niveau record de déplacements de populations à travers le monde, selon le tout dernier rapport statistique annuel publié mercredi par le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, à la veille de la Journée mondiale des réfugiés, celébrée le 20 juin de chaque année.
Ce rapport fait état de 70,8 millions d’enfants, de femmes et d’hommes qui étaient déracinés à la fin 2018 – un niveau sans précédent, jamais atteint en bientôt 70 années d’existence du HCR.
Cela représente le double du nombre de personnes déracinées il y a 20 ans ainsi que 2,3 millions de personnes supplémentaires par rapport à l’an dernier. Ce chiffre est supérieur à celui de la population de la Turquie.

Continuer la lecture