L’Assemblée générale examine un projet de résolution appelant à poursuivre l’enquête sur la mort de Dag Hammarskjöld

Le Secrétaire général de l’ONU Dag Hammarskjöld lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU le 24 mars 1960. Photo ONU

L’Assemblée générale des Nations Unies examine un projet de résolution appelant l’ONU et ses Etats membres à poursuivre leurs efforts à faire toute la lumière sur les circonstances de la mort de l’ancien Secrétaire général Dag Hammarskjöld.
Le texte, présenté mercredi par la Suède, sera soumis au vote avant la fin du mois. Dag Hammarskjöld était de nationalité suédoise.
Intitulé « Enquête sur les conditions et les circonstances de la mort tragique de Dag Hammarskjöld et des personnes qui l’accompagnaient », le projet de résolution vise à permettre au juge Othman de continuer son travail. Continuer la lecture

António Guterres : Le statut final de Jérusalem doit être résolu par des négociations dans le cadre d’une solution à deux Etats

Vue aérienne de Jérusalem. Photo ONU/Rick Bajornas

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a rappelé mercredi 06 décembre 2017 que le statut définitif de la ville de Jérusalem doit être résolu dans le cadre d’une solution négociée de deux Etats israélien et palestinien – solution pour laquelle il n’existe aucune alternative, a-t-il souligné.
« Dès le premier jour, en tant que Secrétaire général des Nations Unies, je me suis toujours prononcé contre toute mesure unilatérale qui compromettrait la perspective de la paix pour les Israéliens et les Palestiniens », a déclaré M. Guterres, lors d’un point de presse à New York, quelques minutes après l’annonce faite par le Président des Etats-Unis, Donald Trump, de transférer l’ambassade américaine en Israël de Tel Aviv à Jérusalem. Continuer la lecture

Afrique de l’Ouest et Afrique centrale : 4 enfants sur 5 vivant avec le VIH ne reçoivent pas de traitement, selon l’UNICEF

Kenema, Sierra Leone : des garçons jouent au football dans une ONG soutenue par l’UNICEF et qui aide les enfants vivant avec le VIH et le SIDA ou ceux qui en sont affectés. Photo : UNICEF/Phelps

Plus de quatre décennies après le début de l’épidémie de VIH/SIDA, quatre enfants sur cinq vivant avec le VIH en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale ne reçoivent toujours pas de traitement antirétroviral et les décès liés au SIDA chez les adolescents âgés de 15 à 19 ans sont en hausse, selon un nouveau rapport publié mardi 05 décembre 2017 par les Nations Unies.
Tout en reconnaissant les progrès accomplis dans plusieurs domaines, le rapport intitulé ‘Vers une vie sans SIDA en Afrique de l’Ouest et Afrique centrale’ et publié conjointement par l’UNICEF et l’ONUSIDA, montre que l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale sont à la traîne en matière de prévention, de traitement du VIH et de soins pour les enfants et les adolescents. En 2016, environ 60 000 enfants ont été nouvellement infectés par le VIH dans cette région. Continuer la lecture

A Nairobi, une réunion de l’ONU pour mettre fin à la menace mondiale de la pollution

Une femme portant un masque pour se protéger de la pollution en Chine. Photo Banque Mondiale/Curt Carnemark

Plus de 4 000 chefs d’État, ministres, chefs d’entreprise, délégués des Nations unies et représentants de la société civile participent à partir de lundi 04 décembre 2017 à Nairobi, au Kenya, à l’Assemblée des Nations Unies pour l’environnement pour discuter de la lutte contre la pollution, menace mondiale qui tue près d’un habitant de la planète sur quatre chaque année.
« Notre objectif commun doit être d’adopter des mesures drastiques pour réduire la pollution », a déclaré le Dr Edgar Gutiérrez, ministre de l’Environnement et de l’énergie du Costa Rica et président de ce rassemblement qui va durer jusqu’au 6 décembre. Continuer la lecture

A une conférence au Mexique, l’ONU rappelle que les migrations sont une réalité mondiale qui est là pour rester

La Représentante spéciale pour les migrations internationales, Louise Arbour, lors d’une réunion pour préparer le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. Photo UNIC Mexico/Antonio Nieto

A l’ouverture lundi 04 décembre 2017 de la réunion préparatoire à la Conférence intergouvernementale sur les migrations à Puerto Vallarta, au Mexique, la Représentante spéciale de l’ONU pour les migrations, Louise Arbour, a appelé à garder en tête « la diversité et la complexité » des flux migratoires.
« La migration est une réalité mondiale en expansion », a déclaré Mme Arbour, au premier jour de cette réunion préparatoire organisée jusqu’au 6 décembre dans la ville mexicaine sur la côte pacifique. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, le 03 décembre 2017

« Transformer nos sociétés pour les rendre viables et résilientes pour tous »
La résilience est essentielle pour parvenir au développement durable. Adopté avec la promesse de ne pas faire de laissés-pour-compte, le Programme 2030 consacre l’engagement à donner des moyens d’action aux victimes de la marginalisation et de l’exclusion, pour réduire leur vulnérabilité aux chocs économiques, sociaux et environnementaux. Continuer la lecture

Le Secrétaire général nomme M. Colin Stewart, du Canada, Représentant spécial pour le Sahara occidental et Chef de la MINURSO

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, a annoncé le 1er décembre 2017 la nomination de M. Colin Stewart, du Canada, comme son Représentant spécial pour le Sahara occidental et Chef de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO).
M. Stewart succède à Mme Kim Bolduc, du Canada, dont le mandat s’est achevé le 22 novembre 2017. Le Secrétaire général est reconnaissant envers Mme Bolduc pour son leadership et sa persévérance pendant l’exercice de son mandat. Continuer la lecture

A Genève, l’ONU lance un appel humanitaire record de 22,5 milliards de dollars pour 2018

Des femmes et des enfants déplacés dans un centre du Programme Alimentaire Mondial (PAM) à Mogadiscio, en Somalie. Des milliers de personnes ont afflué dans la capitale somalienne à la mi-2017 à la recherche de nourriture et d’eau lors de la grave sécheresse qui a frappé les régions rurales reculées. Photo : Giles Clarke pour Getty/OCHA

L’ONU a réclamé vendredi 1er décembre 2017, 22,5 milliards de dollars pour soutenir les personnes touchées par les conflits et les catastrophes dans le monde en 2018.
Un appel record que les Nations Unies justifient par le fait que 136 millions de personnes auront besoin d’une assistance humanitaire dans 26 pays.
« En 2018, un plus grand nombre de personnes que jamais par le passé auront besoin de l’assistance de l’ONU », a déclaré le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, Mark Lowcock, lors d’un point de presse à Genève. Continuer la lecture

Le Conseil de sécurité fait le point sur les mesures prises pour empêcher la destruction et le trafic de biens culturels

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, devant le Conseil de sécurité. Photo ONU/Rick Bajornas

Le Conseil de sécurité s’est réuni jeudi 30 novembre 2017 pour faire un premier bilan des mesures préventives prises par les États Membres pour sauvegarder les biens culturels dans le cadre de conflits armés et empêcher et combattre leur commerce illicite et leur trafic, en vertu de la résolution 2347 (2017), un texte qualifié d’historique au moment de son adoption en mars dernier.
« Nous devons mettre l’accent sur les enquêtes, la coopération transfrontière et l’échange d’informations, et contre ce commerce illicite, mobiliser les secteurs public et privé, y compris les collectionneurs, les marchands d’art et les maisons de vente aux enchères », a déclaré le chef du Bureau de lutte contre le terrorisme des Nations Unies, Vladimir Voronkov. Continuer la lecture

Le Conseil consultatif sur la médiation souhaite jouer un rôle d’alerte auprès du Secrétaire général

Le drapeau des Nations Unies au siège des Nations Unies à New York (Archives), Photo : ONU/Mark Garten

Les membres du Conseil consultatif de haut niveau sur la médiation, qui se sont réunis cette semaine au siège de l’ONU à New York, souhaitent jouer un rôle d’alerte auprès du Secrétaire général pour contribuer à éviter que des crises latentes dans certains pays ne se transforment en conflit.
« Notre rôle c’est d’être un peu une structure d’alerte précoce. Chacun de nous a ses réseaux. Quand on se rend compte qu’une situation menace de tourner à la crise, c’est d’être prêt à avertir le Secrétaire général. Cela est un aspect du rôle. Un autre aspect, c’est peut-être de temps en temps de faire un peu de brainstorming sur ce que sont les bonnes stratégies », a expliqué à ONU Info un des membres du Conseil consultatif, Jean-Marie Guéhenno, ancien Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les opérations de maintien de la paix entre 2000 et 2008 et actuellement Président de l’International Crisis Group, une organisation indépendante qui vise à prévenir les conflits.
Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a annoncé en septembre la création de ce Conseil consultatif chargé de lui prodiguer des conseils sur les initiatives de médiation et de soutenir des efforts spécifiques de médiation dans le monde entier. Continuer la lecture