António Guterres : « la peine de mort n’a pas sa place au 21e siècle »

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’exprimant lors d’un événement organisé à l’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort. Photo : ONU/Manuel Elias

A l’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a réaffirmé mardi 10 octobre 2017 son opposition à la peine de mort en toutes circonstances et appelé les Etats qui y ont encore recours, à établir un moratoire officiel, en vue de l’abolir dès que possible.
« Je veux lancer un appel à tous les États qui continuent cette pratique barbare : arrêter les exécutions. La peine de mort n’a pas sa place au 21ème siècle », a déclaré le Secrétaire général lors d’une réunion organisée par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) et des Etats membres à New York.
M. Guterres a souligné que la peine de mort n’apporte que peu de choses aux victimes ou à prévenir la criminalité. « Et même avec la tenue minutieuse de procès équitables, il y aura toujours un risque d’erreur judiciaire. Le prix à payer est inacceptable ». Continuer la lecture

Security Council Press Statement on Mali, 6 October 2017

The members of the Security Council heard a briefing on 5 October 2017 by the Special Representative of the Secretary-General (SRSG) for Mali and Head of the United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA), Mahamat Saleh Annadif, on the situation in Mali.
The members of the Security Council welcomed the signing on 20 September 2017 by the Plateforme and Coordination armed groups, with the support of the Government of Mali, the international mediation team and the SRSG, of a series of commitments including an immediate, comprehensive and definitive cessation of hostilities, following the repeated violations of the ceasefire since the beginning of June 2017. They called upon the Plateforme and Coordination armed groups to strictly adhere to this commitment.

Continuer la lecture

L’ONU veut encourager le travail des femmes dans le secteur spatial

Simonetta Di Pippo, Directrice du Bureau des affaires spatiales des Nations Unies et l’une des rares femmes leaders dans le secteur. Photo ONU/Runa A

Les Nations Unies veulent encourager le travail des femmes dans le secteur spatial, un sujet qui fait l’objet d’une réunion de trois jours au siège de l’Organisation à partir de ce mercredi 04 octobre 2017.
Le Bureau des Nations Unies pour les affaires spatiales (UNOOSA) et l’Entité des Nations Unies consacrée à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes (ONU-Femmes) organisent conjointement cette réunion d’experts intitulée ‘L’espace pour les femmes’ afin de partager l’expertise sur l’espace et les femmes ; renforcer les partenariats existants et en forger de nouveaux ; et promouvoir les efforts visant à encourager les femmes et les filles à étudier les sciences, la technologie et les mathématiques, en particulier dans les pays en développement. Continuer la lecture

Les Présidents des Hautes Cours en Afrique francophone ajoutent leurs voix à la lutte mondiale contre la corruption dans le système judiciaire

Ouagadougou, le 3 octobre 2017 – Dans le cadre des efforts de lutte contre la corruption par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), une série de conférences régionales d’experts réunissant des hauts représentants du secteur judiciaire et de l’administration judiciaire est en train de se tenir à travers le monde en préparation du lancement du réseau mondial pour l’intégrité judiciaire.
Pour que les voix et les points de vue de l’Afrique soient pris en compte dans le développement du réseau, une réunion préparatoire s’organise du 3 au 4 octobre à Ouagadougou, suite aux événements similaires en Asie (Bangkok), en Europe (Vienne) et en Amérique du Sud (Panama). La conférence rassemble une trentaine de participants de haut niveau, dont huit présidents de cour suprême et de cour de cassation, et d’autres représentants d’institutions judiciaires des quinze pays à travers la région. Continuer la lecture

ONUSIDA : La stigmatisation et la discrimination entravent l’accès des séropositifs aux services de soins

Des patients séropositifs à la clinique Shekhina pour les pauvres et les indigents à Tamale, au Ghana. Photo : Banque Mondiale/Jonathan Ernst

La stigmatisation et la discrimination créent des obstacles à l’accès aux services de prévention, de dépistage et de traitement du VIH et mettent ainsi la vie des personnes séropositives en danger, selon un nouveau rapport publié mardi 03 octobre 2017 par le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA).
Ce rapport, intitulé ‘Face à la discrimination : surmonter la stigmatisation et la discrimination liées au VIH dans les milieux de soins de santé et au-delà’, a été présenté par le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé, lors du Forum social du Conseil des droits de l’homme qui se déroule cette semaine à Genève. Continuer la lecture

Cameroun : Le chef de l’ONU condamne les actes de violence dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors d’une conférence de presse avant le débat général de la 72e session de l’Assemblée générale. Photo ONU/Mark Garten

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a fermement condamné lundi 02 octobre 2017 les actes de violence signalés le 1er octobre dans les régions anglophones du Sud-Ouest et du Nord-Ouest du Cameroun, y compris des pertes en vies humaines.
« (Le Secrétaire général) invite les autorités camerounaises à mener une enquête sur ces incidents et exhorte les dirigeants politiques des deux côtés à appeler leurs partisans à s’abstenir de tous nouveaux actes de violence et à condamner sans équivoque toute action qui puisse nuire à la paix, la stabilité et l’unité du pays », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration à la presse. Continuer la lecture

L’ONU et ses partenaires s’engagent à faire baisser de 90% le nombre des décès dus au choléra d’ici 2030

Photo de couverture du rapport du Groupe de travail mondial sur le contrôle du choléra (GTFCC) «Fin du choléra – Une feuille de route globale pour 2030». Photo: OMS/Acland

Une nouvelle stratégie ambitieuse visant à faire baisser de 90% le nombre des décès dus au choléra d’ici 2030 doit être présentée par le Groupe spécial mondial de lutte contre le choléra (GTFCC : Global Task Force on Cholera Control), un réseau rassemblant plus d’une cinquantaine d’institutions des Nations Unies, d’organismes internationaux, d’instituts universitaires et d’ONG qui aident les pays touchés par cette maladie.
Chaque année selon les estimations, 95.000 personnes meurent du choléra et 2,9 millions contractent cette maladie. Une action urgente est nécessaire pour protéger les communautés, prévenir la transmission et enrayer les flambées
Le nouveau plan du Groupe spécial, intitulé ‘Mettre fin au choléra : feuille de route mondiale jusqu’à 2030’, reconnaît que le choléra se propage dans des ‘points chauds’ de l’endémie où des flambées prévisibles se produisent année après année. Continuer la lecture

Entretien : Les besoins humanitaires n’ont jamais été aussi importants, selon le nouveau chef d’OCHA

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires Mark Lowcock avec des femmes déplacées au site de N’Gagam, dans la région de Diffa, au Niger. Photo OCHA/Ivo Brandau

Mark Lowcock est le nouveau chef du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA). Ce Britannique de 55 ans a remplacé début septembre son compatriote Stephen O’Brien au poste de Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence.
Dans un entretien accordé à ONU Info, le nouveau chef de l’humanitaire des Nations Unies souligne qu’avec 145 millions de personnes ayant besoin d’être aidées, « il n’y a jamais eu un aussi grand besoin d’aide humanitaire dans le monde qu’aujourd’hui », précisant que le système des Nations Unies essaie d’atteindre 100 millions de personnes. Continuer la lecture

Journée de la non-violence : Rien de durable ne peut être construit sur la violence


La sculpture « Non-Violence » (ou « Knotted Gun ») de l’artiste suédois Carl Fredrik Reutersward au siège de l’ONU. Photo ONU

A l’occasion de la Journée internationale de la non-violence, le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Miroslav Lajcák, a réclamé des efforts accrus pour prévenir les conflits et pour encourager l’utilisation de la non-violence.
« La médiation est l’un des outils les plus efficaces de non-violence. Cela peut pousser des partis en conflit vers un compromis », a dit M. Lajcák lors d’une cérémonie célébrant cette journée au siège de l’ONU à New York.
« Cela signifie que l’on peut éviter la violence – qui n’entraîne que des pertes – et promouvoir la non-violence, qui apporte des bénéfices à toutes les parties », a-t-il ajouté. Continuer la lecture

L’ONU célèbre pour la première fois la Journée internationale de la traduction

Les Nations Unies célèbrent pour la première fois ce samedi 30 septembre 2017 la Journée internationale de la traduction, rendant hommage au travail des spécialistes des langues qui jouent un rôle essentiel pour faciliter le dialogue et la compréhension entre les peuples et les nations.
En tant qu’activité consistant à transposer d’une langue à l’autre des notions littéraires ou scientifiques, y compris techniques, la traduction professionnelle — que ce soit la traduction proprement dite, l’interprétation ou la terminologie — est essentielle pour assurer la clarté des messages, maintenir un climat favorable et faire avancer le débat dans le discours public international et les échanges interpersonnels. Continuer la lecture