Archives de catégorie : Messages du Secrétaire Général

Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée internationale de la tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines, le 6 février 2017

Les mutilations génitales féminines privent les femmes et les filles de leur dignité, mettent leurs jours en danger et provoquent des souffrances inutiles dont les conséquences peuvent durer toute une vie voire être mortelles. Il ne peut y avoir de développement durable sans la réalisation pleine et entière des droits fondamentaux des femmes et des filles. Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 a pour objectif de mettre un terme à ces pratiques d’ici à 2030. En cette Journée internationale de la tolérance zéro, profitons de l’élan positif et engageons-nous, ensemble, à redoubler d’efforts pour lutter contre cette violation inqualifiable des droits fondamentaux, dans l’intérêt de toutes les femmes et les filles concernées, de leurs communautés, et de notre avenir à tous.

Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée internationale des migrants, le 18 décembre 2016

Une année tumultueuse s’achève, encore une fois, pour les réfugiés et les migrants. Nous avons observé les effets dévastateurs que les conflits armés continuent d’avoir sur les populations civiles, entraînant la mort, la destruction et l’exode. Nous avons été témoins de la perte effroyable de milliers de vies humaines lors de traversées de la Méditerranée ou dans d’autres circonstances tragiques. Et pour couronner le tout, nous avons constaté la montée de mouvements populistes qui s’emploient à ostraciser et à chasser les migrants et les réfugiés en les accusant de tous les maux de la société.
Pourtant, il y a aussi des lueurs d’espoir dans la tourmente, comme lorsque des citoyens et des communautés préoccupés ouvrent leurs bras et leur cœur, ou lorsque la communauté internationale prend des mesures prometteuses, par exemple en adoptant la Déclaration de New York lors du sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants tenu en septembre. Il est maintenant essentiel que les gouvernements honorent leurs engagements et s’attachent à gérer les déplacements massifs de réfugiés et de migrants avec bienveillance, en mettant l’accent sur l’être humain, l’égalité des sexes et les droits de l’homme. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le 29 novembre 2016

Le conflit israélo-palestinien n’est pas seulement l’un des nombreux conflits que connaît le Moyen-Orient; il est, à bien des égards, une plaie béante, alimentant depuis longtemps les tensions et les conflits dans toute la région.
Les dirigeants israéliens et palestiniens continuent d’exprimer leur attachement à la solution des deux Etats. Cependant, si aucune mesure n’est prise rapidement pour relancer la perspective d’un règlement politique, c’est la réalité d’un État unique qu’ils risquent de pérenniser. Ces dernières années ont été marquées par deux tentatives de négocier un règlement pacifique qui se sont soldées par un échec, trois conflits armés, des milliers de morts – en majorité des civils palestiniens –, d’incessants actes d’incitation, des attaques terroristes, des milliers de roquettes et de bombes lancées sur Israël depuis Gaza et une campagne d’expansion des colonies israéliennes illégales, qui risque de saper les valeurs démocratiques d’Israël et la nature de sa société. Cette année, les forces israéliennes ont démoli deux fois plus de maisons et autres structures palestiniennes qu’en 2015. Gaza demeure en situation d’urgence humanitaire; 2 millions de Palestiniens sont aux prises avec des infrastructures délabrées et une économie paralysée et des dizaines de milliers de personnes sont encore déplacées, attendant la reconstruction d’habitations détruites à cause du conflit. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général sur le Rapport du Groupe de haut niveau sur l’accès aux médicaments «Promouvoir l’innovation et l’accès aux technologies de la santé», Novembre 2016

Malgré d’immenses progrès scientifiques, tous les pays, des plus pauvres aux plus prospères, font face à des défis tenant au coût de nombreux médicaments et au manque d’accès aux diagnostics, aux appareils médicaux et aux vaccins. Atant donné que la hausse des coûts des technologies de la santé peut entrainer la chute dans la pauvreté, nous avons le devoir partagé de trouver des solutions qui garantiront l’accès universel à ces nouveaux moyens.
Peu de temps après que les États Membres eurent adopté le Programme de développement durable à l’horizon 2030, j’ai nommé un Groupe de haut niveau indépendant sur l’accès aux médicaments et l’ai chargé de «recommander des solutions permettant de concilier les droits des fabricants, le respect du droit international des droits de l’homme et des règles commerciales et les impératifs de santé publique» dans le contexte des technologies de la santé. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU, l’occasion de Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route, le 20 novembre 2016

Aujourd’hui, comme chaque jour, plus de 3 400 personnes perdront la vie dans un accident sur les routes du monde – des jeunes pour la plupart, des hommes et des femmes à l’aube de leur vie d’adulte. La Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route nous donne l’occasion d’approfondir notre réflexion sur ces pertes tragiques.
C’est aussi l’occasion de prendre des mesures plus énergiques pour prévenir ces accidents qui font tant de morts et un nombre incalculable de blessés. Il faut pour cela améliorer la qualité et la sécurité des routes et des véhicules, prévenir les excès de vitesse et la conduite sous l’emprise de l’alcool, et promouvoir vigoureusement l’usage de la ceinture de sécurité, le port du casque moto et l’utilisation des sièges pour enfants.  Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée mondiale des toilettes, le 19 novembre 2016

La Journée mondiale des toilettes vise à faire prendre conscience de la crise mondiale de l’assainissement, sujet souvent négligé et enveloppé de tabou, et susciter une action propre à remédier à ce problème.
La Journée est axée cette année sur « les toilettes et l’emploi » et sur l’impact de l’assainissement – ou du manque d’assainissement – sur la vie des populations et leur environnement de travail.
Les toilettes jouent un rôle crucial dans la création d’une économie vigoureuse. L’absence de toilettes sur le lieu de travail et dans les habitations a de graves conséquences, notamment des problèmes de santé entraînant l’absentéisme, une baisse de concentration, l’épuisement et une perte de productivité. Environ 17 % de tous les décès en milieu professionnel sont dus à une maladie transmise sur le lieu de travail. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée mondiale du diabète, le 14 novembre 2016

Le diabète est l’une des principales causes de déficience visuelle et de cécité dans le monde. Parce que les changements sont progressifs et indolores, ce n’est souvent que quand elles commencent à perdre leur vue que les personnes atteintes se rendent compte que quelque chose ne va pas. À ce stade, il est parfois trop tard pour améliorer ou rétablir la vue.
Il est donc vital que toutes les personnes atteintes de diabète subissent des examens oculaires réguliers, réalisés par des praticiens qualifiés qui savent ce qu’il faut surveiller et à qui s’adresser pour obtenir conseils et traitements. En contrôlant leur glycémie et leur pression artérielle, les patients peuvent réduire le risque d’altération de leurs vaisseaux sanguins. Même en cas d’altération, un traitement rapide peut permettre de ralentir l’évolution de la maladie. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée internationale pour la prévention de l’exploitation de l’environnement en temps de guerre et de conflit armé, le 06 novembre 2016

Cette année a commencé partout dans le monde la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Avec ses 17 objectifs de développement durable universels et interdépendants, le Programme 2030 est un plan de transformation porteur de paix, de prospérité et de dignité pour tous, sur une planète en bonne santé. Pour atteindre cet idéal, nous devons reconnaître que nous avons un devoir de protection à l’égard de l’environnement, en temps de paix comme en temps de guerre.
Une mauvaise gestion de l’environnement et des ressources naturelles peut contribuer à l’éclatement d’un conflit. Elle peut alimenter et financer des conflits existants, et accroître le risque de reprise des hostilités. Inversement, il n’est pas rare que ces mêmes ressources naturelles servent de catalyseurs à la coopération pacifique, au renforcement de la confiance et à la réduction de la pauvreté. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation aux tsunamis, le 05 novembre 2016

Aujourd’hui, nous célébrons pour la première fois la Journée mondiale de sensibilisation aux tsunamis. En ce jour, en 1854, un chef de village japonais a reconnu les signes d’un tsunami imminent et a improvisé un système d’alerte rapide d’une efficacité remarquable – il a mis le feu à ses gerbes de riz, sauvant ainsi la vie de beaucoup de villageois qui, en voyant la fumée, ont accouru pour aider à éteindre les flammes.
Au fil des ans, les systèmes d’alerte rapide sont devenus plus sophistiqués, en particulier depuis le tsunami de 2004 dans l’océan Indien, qui a fait près de 226 000 victimes. Ce drame a conduit à la mise en place du Système d’alerte aux tsunamis et d’atténuation de leurs effets dans l’océan Indien. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée mondiale des villes, le 31 octobre 2016

Les villes jouent un rôle de plus en plus important dans les activités humaines. Elles sont essentielles pour la lutte contre les changements climatiques, la prospérité mondiale, la paix et les droits de l’homme. Plus de la moitié de la population mondiale vit dans des villes ou d’autres établissements humains et cette proportion devrait atteindre les deux tiers d’ici à 2050.
Pour transformer notre monde, nous devons transformer nos villes.
Des centaines de millions de citadins subissent les effets de la criminalité, de la pollution et de la pauvreté. Mais les zones urbaines sont également des pôles d’énergie, d’innovation et de dynamisme économique. En investissant dans les villes, nous pouvons promouvoir le progrès dans les sociétés. Continuer la lecture