Archives de catégorie : Communiqués de presse

Mohamed Ibn Chambas et le Président Roch Marc Christian Kaboré échangent à Ouagadougou

Dans le cadre de la mobilisation de nouvelles « mesures d’urgence » pour la pérennisation de la paix au Burkina Faso et conformément à la décision du Comité Exécutif, présidé par le Secrétaire général, le 23 mars 2017, le Représentant Spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et du Sahel (UNOWAS), Mohamed Ibn Chambas et le Président du Burkina Faso, M. Roch Marc Christian Kaboré.
Le SRSG, Mohamed Ibn Chambas et le Président Roch Marc Christian Kaboré ont échangé sur l’engagement des Nations Unies et son soutien à l’initiative de ‘pérennisation de la paix’ au Burkina Faso, et sur les actions entreprises par le gouvernement pour faire face aux défis économiques et de sécurité. Continuer la lecture

L’Assemblée générale de l’ONU confirme la nomination de M. Achim Steiner, de l’Allemagne, comme Administrateur du PNUD

A la demande du Secrétaire général de l’ONU, l’Assemblée générale a confirmé, le 19 avril 2017, la nomination de M. Achim Steiner, de l’Allemagne, à la tête du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), pour un mandat de quatre ans.
Le nouvel Administrateur du PNUD succède à Mme Helen Clark, de la Nouvelle-Zélande, qui est arrivée aujourd’hui au terme de son deuxième mandat commencé en avril 2013.
M. Achim Steiner, qui dirigeait jusqu’ici la «Martin School» de l’Université d’Oxford, n’est pas étranger au système des Nations Unies. Il a été Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), de 2006 et 2016, et Directeur général de l’Office des Nations Unies à Nairobi, de 2009 à 2011.
Fondé en 1966, le PNUD est l’un des principaux organismes multilatéraux de développement contribuant à éradiquer la pauvreté et réduire les inégalités et l’exclusion sociale, avec un budget quadriennal de plus de 20 milliards de dollars. Présent dans 170 pays et territoires, le PNUD s’attache, en coopération avec les autorités gouvernementales, la société civile, le secteur privé et d’autres partenaires, à façonner une approche globale du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

L’ONU lance une campagne vidéo sur les droits de l’homme dans 135 langues

L’ONU lance, ce 18 avril, une campagne vidéo en plusieurs langues pour sensibiliser l’opinion publique du monde entier aux droits de l’homme. Les gens sont invités à se rendre sur une nouvelle plate-forme, pour y lire, dans une des 135 langues répertoriées, un des 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme et diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux, une page spéciale étant réservée sur le site Internet de l’ONU et sur YouTube. C’est «Showbox» qui met gratuitement à la disposition de ces nouveaux «ambassadeurs des droits de l’homme» le matériel, sans oublier le téléprompteur. Continuer la lecture

Le Secrétaire général nomme M. Achim Steiner, de l’Allemagne, Administrateur du Programme de Développement des Nations Unies (PNUD)

A la suite de consultations avec le Conseil exécutif du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a écrit au Président de l’Assemblée générale pour demander à celle-ci de confirmer M. Achim Steiner, de l’Allemagne, comme le nouvel Administrateur du PNUD pour un mandat de quatre ans.
M. Steiner dirige depuis 2016 l’Oxford Martin School, à l’Université d’Oxford, et est professeur honoraire au Balliol College, également à Oxford. Sa carrière professionnelle l’a conduit à exercer des responsabilités au sein d’organisations gouvernementales et non gouvernementales, ainsi que d’organisations internationales, tout récemment en tant que Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (2006-2016) et Directeur général du Bureau des Nations Unies à Nairobi (2009-2011). De 2001 à 2006, il fut le Directeur général de l’Union internationale pour la conservation de la nature, et de 1998 à 2001, le Secrétaire général de la Commission mondiale sur les barrages, en Afrique du Sud.

Le Secrétaire général et le Président de la Commission de l’Union africaine nomment M. Jeremiah Mamabolo, Représentant spécial conjoint pour le Darfour

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, et le Président de la Commission de l’Union africaine, M. Moussa Faki, ont annoncé le 03 avril 2017 la nomination de M. Jeremiah Nyamane Kingsley Mamabolo, de l’Afrique du Sud, en tant que Représentant spécial conjoint pour le Darfour et Chef de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD).
M. Mamabolo était Représentant spécial conjoint par intérim de la MINUAD depuis le départ de M. Martin Ihoeghian Uhomoibhi, du Nigéria, le 4 janvier 2017. Continuer la lecture

Niger : Des experts de l’ONU soulignent de nets progrès dans la prévention de la torture

Un berger et ses chameaux sur la route en direction de Tahoua, au Niger, à la tombée du jour. Photo: UNICEF/Vincent Tremeau

Le Niger a fait de nets progrès dans la prévention de la torture et des mauvais traitements mais le défi de la mise en œuvre de son mécanisme national de prévention persiste, ont estimé des experts du Sous-Comité des Nations Unies pour la prévention de la torture (SPT) après une récente visite dans ce pays.
Au cours de leur visite, du 29 janvier au 4 février 2017, ces experts ont visité des lieux de détention dans la région de Niamey et ont conseillé les autorités nigériennes sur la prévention de la torture et des mauvais traitements en vertu du Protocole facultatif à la Convention contre la torture (OPCAT). Continuer la lecture

L’ONU appelle à redoubler d’efforts pour lutter contre les mutilations génitales féminines

Les femmes de Samburu, au Kenya, se rassemblent pour des discussions publiques où elles disent publiquement non aux mutilations génitales féminines. Photo UNICEF/Samuel Leadismo

A l’occasion de la Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé lundi 06 février 2017 à redoubler d’efforts pour lutter contre cette violation inqualifiable des droits fondamentaux, dans l’intérêt de toutes les femmes et les filles concernées, de leurs communautés, et de notre avenir à tous.
«Les mutilations génitales féminines privent les femmes et les filles de leur dignité, mettent leurs jours en danger et provoquent des souffrances inutiles dont les conséquences peuvent durer toute une vie voire être mortelles», a dit M. Guterres dans un message pour marquer cette journée.
«Il ne peut y avoir de développement durable sans la réalisation pleine et entière des droits fondamentaux des femmes et des filles. Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 a pour objectif de mettre un terme à ces pratiques d’ici à 2030», a-t-il ajouté. Continuer la lecture

Les mesures américaines suspendant la réinstallation de réfugiés devraient être levées, selon le chef de l’ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, devant la presse. Photo ONU/Manuel Elias

Réagissant à la récente suspension par les Etats-Unis de leur programme de réinstallation des réfugiés, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a déclaré mercredi 1er février 2017 que la réinstallation est souvent «la seule solution possible» pour les personnes fuyant les conflits et les persécutions, et que la politique américaine «devrait être supprimée tôt ou tard».
Interrogé par des journalistes sur l’impact du décret signé par le Président américain Donald Trump le 27 janvier, qui suspend notamment le programme américain de réinstallation des réfugiés pendant 120 jours, interdit l’entrée de réfugiés de sept pays majoritairement musulmans pendant 90 jours et suspend l’entrée des Syriens indéfiniment, le chef de l’ONU a déclaré que la réinstallation est «indispensable» et que «les États-Unis ont toujours été à l’avant-garde de la protection des réfugiés». Continuer la lecture

Le Secrétaire général se félicite de la coopération renforcée avec l’Union africaine et l’IGAD

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres (à droite), rencontre le Président du Soudan du Sud, Salva Kiir, au 28e Sommet de l’Union africaine, à Addis-Abeba, en Ethiopie. Photo ONU/Antonio Fiorente

De retour d’une visite en Ethiopie où il a participé à un Sommet de l’Union africaine (UA), le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité mercredi 1er février 2017 de la coopération renforcée des Nations Unies avec l’UA et l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), qui regroupe six pays d’Afrique de l’Est.
S’exprimant devant la presse au siège de l’ONU à New York, M. Guterres a expliqué que l’un des objectifs de sa participation au Sommet d’Addis-Abeba était «d’établir un mécanisme solide de coopération entre l’organisation sous-régionale IGAD, l’Union africaine et l’ONU afin d’être en mesure de tout faire pour éviter le pire au Soudan du Sud et ramener le pays sur la voie de la paix». Continuer la lecture

Fonds CERF : Contribution de 7 millions de dollars pour la réponse humanitaire au Mali en 2017

Fonds CERF : Contribution de 7 millions de dollars pour la réponse humanitaire au Mali en 2017
Le Mali est un des neuf pays sélectionnés dans le cadre du premier cycle d’allocations 2017 du Fonds central de réponse aux urgences (CERF) pour le volet «urgences sous-financées». L’annonce a été faite par le Secrétaire Général des Nations Unies en marge du Sommet de l’Union Africaine à Addis-Abeba. Sur l’enveloppe totale de 100 millions de dollars (USD) annoncée, 7 millions de dollars sont attribués au Mali pour soutenir des programmes d’aide aux populations dans les zones touchées par le conflit et la violence dans le nord et le centre du pays.
«Je me réjouis de cette importante contribution» a déclaré la Coordonnatrice de l’action humanitaire au Mali, Mbaranga Gasarabwe. «Ces fonds vont soutenir la mise en œuvre de programmes destinés à fournir une aide essentielle à des milliers de personnes parmi les plus vulnérables au pays», a-t-elle ajouté. Continuer la lecture