Archives de catégorie : Actualités

La CPI condamne le Malien Al-Mahdi à verser 2,7 millions d’euros à la ville de Tombouctou

Ahmad Al Faqi Al Mahdi (à gauche) à la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye. Photo ICC-CPI

La Cour pénale internationale (CPI) a ordonné au Malien Ahmad Al-Faqi Al-Mahdi, qui a été condamné l’an dernier à neuf ans de prison pour son rôle dans la destruction de monuments historiques et religieux à Tombouctou, au Mali, à verser des réparations financières à la communauté de cette ville.
Les juges de la Chambre de première instance VIII de la CPI, qui siège à La Haye, aux Pays-Bas, « ayant conclu qu’Ahmad Al Mahdi avait dirigé intentionnellement des attaques contre des bâtiments à caractère religieux et historique dans Tombouctou », ont fixé à 2,7 millions d’euros sa responsabilité au titre des réparations individuelles et collectives à verser à la communauté de cette ville.
Relevant qu’Ahmad Al Mahdi est indigent, la Cour a encouragé le Fonds au profit des victimes à compléter les réparations ordonnées.
A l’ouverture de son procès le 22 août 2016, Al-Mahdi avait plaidé coupable du crime de guerre consistant à avoir attaqué 10 monuments à caractère religieux et historique à Tombouctou entre le 30 juin environ et le 11 juillet 2012.

Continuer la lecture

Mali : l’ONU condamne des attaques contre la MINUSMA à Douentza et Tombouctou

Des Casques bleus à l’extérieur de Ber, au nord-est de Tombouctou, au Mali. Photo: MINUSMA / Marco Dormino (archive)

 

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné lundi soir des attaques contre des camps de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à Douentza et à Tombouctou, au cours desquelles un Casque bleu des Nations Unies, un soldat malien et un gendarme malien ont été tués, ainsi que six contractuels maliens. Plusieurs autres personnes ont été blessées lors de ces attaques.

« Le Secrétaire général souligne que les attaques visant les forces de maintien de la paix des Nations Unies peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international », a dit son porte-parole adjoint, Farhan Haq, dans une déclaration à la presse.

Guterres a présenté ses condoléances au gouvernement du Mali, ainsi qu’aux familles des victimes. Il a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

« Le Secrétaire général salue les efforts importants du Mali et des autres membres du Groupe des cinq pays du Sahel (G5 Sahel) pour combattre le terrorisme et l’extrémisme violent et promouvoir la paix et le développement dans la région », a ajouté le porte-parole.

Continuer la lecture

Le Conseil de sécurité discute du renforcement de l’efficacité des sanctions


Tayé-Brook Zerihoun, Sous-Secrétaire général aux affaires politiques, devant le Conseil de sécurité. Photo ONU/Kim Haughton

Le Conseil de sécurité de l’ONU a discuté jeudi 03 août 2017 du renforcement de l’efficacité de son régime de sanctions, un haut responsable de l’Organisation rappelant que les sanctions ne sont pas une fin en soi mais des outils devant contribuer à une stratégie globale.
Dans un exposé devant les membres du Conseil, le Sous-Secrétaire général aux affaires politiques, Tayé-Brook Zerihoun, a rappelé que les sanctions ont pour but de prévenir et résoudre les conflits pacifiquement, prévenir le terrorisme et réduire la prolifération des armes nucléaires.
Le Conseil de sécurité a également adopté des sanctions pour empêcher des changements inconstitutionnels de gouvernements, lutter contre l’exploitation des ressources naturelles qui financent les activités de groupes armés, ainsi que pour cibler les cas de violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, particulièrement le recours à la violence sexuelle en période de conflit comme acte de terreur. Treize régimes de sanctions sont actuellement en vigueur. Continuer la lecture

Le Secrétaire général salue les propositions de réforme d’ONU-Habitat et de création de «UN Urban»

La déclaration suivante a été communiquée le 03 août 2017 par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:
Le Secrétaire général se félicite du rapport du Groupe indépendant de haut niveau chargé d’évaluer et d’améliorer l’efficacité d’ONU-Habitat, préparé suite à la résolution A/RES/71/256 de l’Assemblée générale. Le Secrétaire général remercie les membres du Groupe pour leur évaluation solide de l’agence, sur la base d’éléments concrets.
Le Secrétaire général apprécie les recommandations formulées par le Groupe concernant les meilleurs moyens d’aborder l’urbanisation, une grande tendance mondiale qui exerce une pression sur les communautés, les infrastructures et l’environnement, et sur la manière dont ONU-Habitat et le système des Nations Unies peuvent se réformer pour être adaptés aux besoins des villes. Continuer la lecture

Le Conseil de sécurité adopte une résolution visant à empêcher les terroristes de se procurer des armes

Le Conseil de sécurité de l’ONU adopte à l’unanimité une résolution visant à empêcher les terroristes d’acquérir des armes. Photo ONU / Kim Haughton
i aux missions, Atul Khare informe les États membres de l’ONU. Photo: ONU/Frédéric Fath

Le Conseil de sécurité a adopté, mercredi 02 août 2017, à l’unanimité une résolution visant à empêcher les terroristes de se procurer des armes ou les moyens d’en fabriquer.
Par ce texte, le Conseil exhorte notamment les États membres à garantir la possibilité de prendre les mesures juridiques appropriées à l’encontre de ceux qui sont sciemment impliqués dans l’approvisionnement en armes de terroristes; ainsi qu’à garantir la sécurité physique et la bonne gestion des stocks d’armes légères et de petit calibre.
Le Conseil exhorte également les Etats membres à encourager la mise en œuvre de procédures de marquage et de traçage des armes légères et de petit calibre pour améliorer la traçabilité des armes qui pourraient être fournies aux terroristes à travers leur trafic illicite. Le cas échéant, il les exhorte à renforcer leurs capacités judiciaires et répressives et leurs moyens de contrôler les frontières, ainsi que leurs capacités d’enquêter sur les réseaux de trafic d’armes afin de prendre en compte les liens existant entre la criminalité transnationale organisée et le terrorisme. Continuer la lecture

Un partenariat solide entre l’ONU et les Etats membres est essentiel à la fin de l’exploitation et des abus sexuels

Le Secrétaire général adjoint chargé de l’appui aux missions, Atul Khare informe les États membres de l’ONU. Photo: ONU/Frédéric Fath

De hauts responsables des Nations Unies ont souligné récemment l’importance d’un partenariat solide entre l’Organisation et les États membres pour faire avancer les efforts visant à prévenir et à combattre l’exploitation et les abus sexuels.
«Ensemble, nous avons renforcé nos efforts», a souligné le Secrétaire général adjoint chargé de l’appui aux missions, Atul Khare, lors d’une réunion au siège de l’ONU la semaine dernière avec plus de 60 États membres contributeurs de troupes. Continuer la lecture

La numéro deux de l’ONU souligne qu’il n’y aura pas de développement durable sans un investissement dans les femmes

La Vice-secrétaire générale de l’ONU Amina Mohammed (2e à gauche), avec la Directrice d’ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka, la Représentante spéciale du Secrétaire général sur la violence sexuelle dans les conflits, Pramila Patten, et la Ministre des affaires féminines et du développement social du Nigeria, Aisha Alhassan, à Abuja. Photo Lulu G.

Atteindre les ambitieux Objectifs de développement durable (ODD) ne sera pas possible sans investir davantage dans les femmes. C’est le message porté par la Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed, qui dirige une délégation de haut niveau en déplacement au Nigéria puis en République démocratique du Congo (RDC).
Lors de ce déplacement en Afrique de l’Ouest et centrale, Mme Mohammed est accompagnée de la Directrice exécutive d’ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, de la Représentante spéciale des Nations Unies pour la violence sexuelle dans les conflits, Pramila Patten, et de l’Envoyée spéciale de l’Union africaine sur les femmes, la paix et la sécurité, Bineta Diop, Continuer la lecture

ONUSIDA : Le taux de mortalité due au SIDA a été divisé par deux depuis 2005

Lors de la Journée mondiale contre le SIDA, des personnes au Nigeria marchent dans le quartier Asokoro d’Abuja pour sensibiliser le grand public sur la question du VIH/SIDA (Archives). Photo: ONUSIDA

Plus de la moitié des personnes porteuses du VIH (53%) ont désormais accès au traitement contre le VIH, et les décès liés au SIDA ont diminué depuis 2005, selon un nouveau rapport publié jeudi 20 juillet 2017 par l’ONUSIDA.
En 2016, sur les 36,7 millions de personnes porteuses du VIH, 19,5 millions ont eu accès au traitement et les décès liés au SIDA ont chuté de 1,9 million en 2005 à 1 million en 2016. Si cette tendance continue, l’objectif mondial de 30 millions de personnes en traitement d’ici 2020 sera atteint.
«Nous avons atteint l’objectif 2015 de 15 millions de personnes sous traitement et nous sommes en train de doubler ce chiffre, pour arriver à 30 millions et atteindre l’objectif 2020», s’est félicité le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé. «Nous allons continuer à progresser pour atteindre toutes les personnes qui en ont besoin et honorer notre engagement de ne laisser personne de côté». Continuer la lecture

Le chef de l’ONU plaide pour un renforcement des capacités africaines dans les domaines de la paix et de la sécurité

Le Secrétaire général, António Guterres (centre), juste avant de prendre place pour participer au débat du Conseil de sécurité sur le renforcement des capacités africaines dans les domaines de la paix et de la sécurité. Photo ONU/Mark Garten

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a plaidé mercredi 19 juillet 2017 devant le Conseil de sécurité pour un renforcement des capacités africaines dans les domaines de la paix et de la sécurité.
«Je crois fermement que la communauté internationale doit changer le discours sur l’Afrique et établir une plate-forme de coopération qui reconnaisse l’énorme potentiel et promesse de l’Afrique», a déclaré M. Guterres devant les membres du Conseil.
«Dans les domaines de la paix et de la sécurité, l’Union africaine et les Nations Unies ont un intérêt commun à renforcer les mécanismes pour désamorcer les conflits avant leur escalade et à les gérer efficacement lorsqu’ils se produisent», a-t-il ajouté.
Selon lui, l’amélioration des capacités africaines est essentielle «à la fois dans le contexte de notre réponse collective aux défis internationaux de la paix et de la sécurité ainsi que pour l’autonomie du continent africain».
M. Guterres a rappelé que le 19 avril, il avait signé conjointement avec le Président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, un Cadre conjoint ONU-UA pour un partenariat renforcé dans les domaines de la paix et de la sécurité. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU, á l’occasion de la Journée internationale Nelson Mandela, New York, le 18 juillet 2017

Nelson Mandela demeure une source d’inspiration pour le monde entier grâce au courage et à la compassion dont il a fait preuve ainsi qu’à son engagement en faveur de la justice sociale, de la liberté et de la paix.
J’ai eu l’honneur de le rencontrer à plusieurs reprises, notamment pendant la période de transition en Afrique du Sud. À chaque fois, j’ai été frappé par sa sagesse, son empathie et, avant tout, son humilité.
Une des leçons les plus importantes que Nelson Mandela nous ait apprise, c’est que pour arriver à quelque chose, il ne faut jamais baisser les bras, même si cela s’avère difficile.
Pendant les 18 ans qu’il a passés en détention, Nelson Mandela n’a été que le numéro de matricule 46664, mais il ne s’est jamais laissé emprisonné par son passé. Condamné aux travaux forcés et à l’isolement sur Robben Island, il a su transcender les souffrances et humiliations pour mener son pays – et le monde entier – vers des jours meilleurs. Continuer la lecture