Archives de catégorie : Actualités

Niger : Le PAM fournit une assistance alimentaire à plus de 750.000 personnes grâce à un soutien européen

De nombreuses familles ont fui le nord-est du Nigeria touché par l’insurrection de Boko Haram pour trouver refuge au Niger. Elles ont désespérément besoin de nourriture car leurs communautés d’accueil à Diffa, au Niger, n’en ont pas toujours assez pour elles. Photo : OCHA/Franck Kuwonu

Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) est en mesure de fournir une assistance vitale à environ 755 000 personnes au Niger grâce à une contribution de 10,7 millions d’euros de l’Union européenne (UE) et du Royaume-Uni. « Nous exprimons notre plus sincère gratitude à l’Union européenne et au gouvernement britannique pour leur soutien continu et indéfectible », a déclaré le Représentant du PAM au Niger, Sory Ouane, cité dans un communiqué de presse.
« Cette année a été une nouvelle année difficile pour des centaines de milliers de personnes au Niger en raison de l’impact du changement climatique sur l’agriculture d’une part et de l’insécurité régionale de l’autre », a rappelé M. Ouane. Continuer la lecture

Le Secrétaire général nomme Mme Gunilla Carlsson, de la Suède, Directrice exécutive adjointe à la gestion et à la gouvernance de l’ONUSIDA

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, a annoncé le 12 décembre 2017 la nomination de Mme Gunilla Carlsson, de la Suède, au poste de Directrice exécutive adjointe à la gestion et à la gouvernance du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA).
Mme Carlsson est actuellement Conseillère principale de la Banque africaine de développement (BAD) et siège au conseil d’administration de Gavi, L’Alliance du vaccin, en tant que vice-présidente.
Elle a été élue membre du Parlement suédois de 2002 à 2013 et a également occupé les fonctions de Ministre de la coopération internationale au développement de 2006 à 2013. Auparavant, elle a siégé au sein du Parlement européen.
Elle succède à Mme Jan Beagle, qui a été nommée Secrétaire générale adjointe à la gestion des Nations Unies en juin 2017. Le Secrétaire général souhaite exprimer ses remerciements à Mme Beagle, ainsi qu’à M. Joel Rehnstrom, qui a occupé le poste de Directeur exécutif adjoint par intérim depuis le départ de Mme Beagle.

L’Assemblée générale proclame le 12 décembre Journée de la couverture sanitaire universelle

Une professionnelle de santé dans un village près de Kayar, au Sénégal, fournit des soins à des patients. Photo Fonds Mondial/Nana Kofi Acquah

Au cours du débat sur la santé mondiale et la politique étrangère mardi 12 décembre 2017, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté deux résolutions par consensus, l’une invitant à célébrer chaque 12 décembre la « Journée internationale de la couverture sanitaire universelle » et l’autre encourageant à s’occuper de la santé des plus vulnérables.
Actuellement, des millions de personnes meurent chaque jour de maladies évitables ou guérissables à cause d’un accès limité ou inexistant à des services de santé de qualité et à des médicaments essentiels, de qualité et abordables, a souligné la Thaïlande qui a présenté les deux projets de résolution. Dans certains cas, il n’existe même pas d’infrastructure de santé opérationnelle. Continuer la lecture

ONU : Le rebond économique mondial est l’occasion de s’attaquer aux problèmes de développement

Des grues le long du Danube, en Bulgarie (Archives). Photo Banque Mondiale/Scott Wallace

Un rapport publié lundi 11 décembre 2017 par le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DESA) appelle à saisir l’opportunité de la croissance économique actuelle pour s’attaquer aux problèmes de développement profondément enracinés.
« La situation et les perspectives de l’économie mondiale pour 2018 démontre que les conditions macroéconomiques actuelles offrent aux décideurs une plus grande marge de manœuvre pour résoudre certains des problèmes profondément enracinés qui continuent d’entraver les progrès vers les Objectifs de développement durable », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans l’avant-propos du rapport. Continuer la lecture

L’ONU lance une campagne d’un an pour marquer les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme

Un expert des droits de l’homme de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) rend visite à la prison de Sévaré pour surveiller la situation des droits de l’homme. Photo MINUSMA/Sylvain Liechti

Les Nations Unies ont lancé une campagne d’un an pour honorer la Déclaration universelle des droits de l’homme, un document fondamental qui fêtera l’an prochain son 70e anniversaire.
« En sept décennies, ce document important a contribué à changer profondément notre monde. Il établit l’égalité et la dignité de chaque être humain. Il stipule que chaque gouvernement a le devoir de permettre à tous les peuples de jouir de leurs droits et libertés inaliénables. Et il établit que ces droits sont universels », a souligné lundi 11 décembre 2017 le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors d’une manifestation au siège de l’Organisation à New York. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la Journée internationale de commémoration des victimes du crime de génocide, d’affirmation de leur dignité et de prévention de ce crime, le 09 décembre 2017

Aujourd’hui comme hier, le génocide est pour le genre humain dans son ensemble la cause de pertes profondes et douloureuses incommensurables. En 1948, avec l’adoption par l’Assemblée générale, à l’unanimité, de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, les États Membres ont reconnu qu’il était dans l’intérêt commun et de leur devoir de protéger les groupes dont l’existence même se verrait menacée. La Convention, adoptée juste après l’Holocauste et la Seconde Guerre mondiale, est venue témoigner de la détermination collective de protéger les peuples du barbarisme et d’empêcher que de telles atrocités ne se reproduisent. Continuer la lecture

Pour appuyer la Force conjointe des États du G5 Sahel, le Conseil de sécurité propose un accord technique avec l’ONU et l’Union européenne, via la MINUSMA

Par la résolution 2391 (2017), adoptée à l’unanimité le 08 décembre 2017, et soumise par la France, le Conseil de sécurité demande au Secrétaire général de prendre les dispositions nécessaires pour conclure dès que possible un « accord technique » entre l’ONU, l’Union européenne et les États du G5 Sahel, en vue de fournir, par l’intermédiaire de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), un appui opérationnel et logistique spécial à la Force conjointe du G5 Sahel.
La France a salué une résolution qui marque un véritable « bond en avant » du Conseil de sécurité sur la question de la paix et de la sécurité dans la région. La résolution a été appuyée par la Mauritanie et le Mali qui ont toutefois considéré que le soutien de l’ONU aurait pu être « plus large ». Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la Journée des droits de l’homme, le 10 décembre 2017

Cette année, la Journée des droits de l’homme marque le début d’une année de célébrations marquant le soixante-dixième anniversaire de l’adoption de l’un des accords internationaux les plus ambitieux jamais adoptés. La Déclaration universelle des droits de l’homme consacre les principes de l’égalité et de la dignité de chaque être humain, et dispose que tout État a pour devoir essentiel de garantir à chacun l’exercice de l’ensemble de ses droits et libertés inaliénables.
Nous avons tous le droit de nous exprimer librement et d’être associés aux décisions qui nous
concernent. Nous avons tous le droit de ne subir aucune forme de discrimination. Le droit à
l’éducation, le droit à la santé et celui d’avoir des perspectives économiques et un niveau de vie
décent figurent au nombre de nos droits, au même titre que le droit au respect de la vie privée et à la justice. Tous les jours, chacun de nous a besoin de ces droits, qui sont indispensables à la paix des sociétés et au développement durable. Continuer la lecture

Burkina Faso : Des experts de l’ONU exhortent Ouagadougou à libérer Djibril Bassolé


Un panneau faisant la promotion de la paix à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Photo IRIN/Chris Simpson

Les experts du Groupe de travail sur la détention arbitraire de l’ONU ont appelé jeudi 07 décembre 2017 les autorités du Burkina Faso à libérer immédiatement l’ancien ministre Djibril Yipéné Bassolé, qui a été arrêté après un coup d’Etat manqué en septembre 2015.
M. Bassolé, qui est âgé de 60 ans, est accusé d’avoir soutenu une tentative de renversement du gouvernement et a été inculpé d’attaque contre la sécurité de l’Etat et de collusion avec une puissance étrangère. M. Bassolé a toujours nié ces accusations. Continuer la lecture

L’Assemblée générale examine un projet de résolution appelant à poursuivre l’enquête sur la mort de Dag Hammarskjöld

Le Secrétaire général de l’ONU Dag Hammarskjöld lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU le 24 mars 1960. Photo ONU

L’Assemblée générale des Nations Unies examine un projet de résolution appelant l’ONU et ses Etats membres à poursuivre leurs efforts à faire toute la lumière sur les circonstances de la mort de l’ancien Secrétaire général Dag Hammarskjöld.
Le texte, présenté mercredi par la Suède, sera soumis au vote avant la fin du mois. Dag Hammarskjöld était de nationalité suédoise.
Intitulé « Enquête sur les conditions et les circonstances de la mort tragique de Dag Hammarskjöld et des personnes qui l’accompagnaient », le projet de résolution vise à permettre au juge Othman de continuer son travail. Continuer la lecture