Archives de l’auteur : Adama Koné

Conseil des droits de l’homme : le Burkina Faso face aux défis de la lutte contre le terrorisme

Le Conseil des droits de l’homme à Genève. Photo ONU/Elma Okic

« Le Burkina Faso fait face à des difficultés d’ordre sécuritaire marquées par des attentats terroristes à répétition, la recrudescence du grand banditisme et l’apparition de groupes d’auto-défense non respectueux des droits humains dans certaines localités du pays ».
Au cours de la présentation du rapport de ce pays, ce lundi à Genève, au titre du troisième cycle de l’examen périodique universel, le Ministre de la Justice, des droits humains et de la promotion civique du Burkina Faso a insisté sur la question du terrorisme, surtout pour un pays qui « a été à plusieurs reprises, la cible d’attaques terroristes qui ont fait de nombreuses victimes civiles et militaires et occasionné d’important dégâts matériels ».

Continuer la lecture

Sahel : 1,6 million d’enfants menacés de malnutrition aiguë sévère, l’ONU appelle à agir pour sauver des vies

Photo : PAM/Sébastien Rieussec
Les élèves de l’école de Tambacara (région de Kayes) soutenue par le PAM à travers les cantines scolaires pour encourager la scolarisation des enfants.

Au Sahel, cinq millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire, 1,6 million d’enfants sont menacés de malnutrition aiguë sévère et 2,5 millions d’éleveurs ont besoin d’une aide urgente pour leur subsistance, ont averti jeudi trois agences de l’ONU, à l’approche de ce qui devrait être la pire période de soudure en quatre ans.
« Nous entendons dire que des personnes réduisent le nombre de repas quotidiens et que des enfants abandonnent l’école », a déclaré Abdou Dieng, Directeur régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest et centrale. « Ce sont des signes révélateurs d’une catastrophe imminente que le monde ne peut pas continuer à ignorer ».

Continuer la lecture

RCA : la MINUSCA appelle la population de Bangui au calme après des violences

Photo ONU/Hervé Serefio
Des Casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) patrouillent dans la ville de Bangui en 2017.

La Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA) a appelé mardi la population de Bangui au calme après que des violences ont éclaté dans la capitale centrafricaine.
Des échanges de tirs intenses ont été enregistrés en fin de matinée à Fatima, dans le 3e arrondissement de la capitale, entre les forces de sécurité intérieure et des éléments armés du groupe criminel dénommé ‘Force’. Ces éléments armés « auraient ouvert le feu après l’arrestation d’un des leurs par les forces de sécurité intérieure », a précisé la MINUSCA dans une déclaration à la presse.

Continuer la lecture

Les Etats réunis à Bonn pour accélérer l’action climatique et la mise en œuvre de l’Accord de Paris

CCNUCC
Vue aérienne du campus de l’ONU à Bonn, en Allemagne

A sept mois de la COP 24, les gouvernements sont réunis à Bonn dès ce lundi jusqu’au 10 mai pour développer davantage les lignes directrices pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur les changements climatiques.
L’objectif de ces lignes directrices est de rendre opérationnel l’accord signé en 2015 en France dans lequel les Etats se sont fixés pour objectif de limiter l’augmentation de la température mondiale à moins de 2 ° C, tout en poursuivant les efforts pour rester en dessous d’une augmentation de 1,5 ° C.

Continuer la lecture

Afrique de l’Ouest : des défis multiformes

Photo ONU/Evan Schneider Des femmes venant de la campagne vendent des confitures de mangues et de patates douces dans un magasin de transformation des aliments à Bantantinnting, au Sénégal. Photo ONU / Evan Schneider

Escale, le magazine hebdomadaire d’ONU Info prend cette semaine la direction de l’Afrique de l’Ouest pour mettre l’accent sur plusieurs défis. Il souligne d’abord les difficultés rencontrées dans la sous-région par les femmes entrepreneurs. Le magazine revient ensuite sur le challenge redoutable de l’éradication de la chenille légionnnaire d’autonome au Cabo Verde.
Dans ce podcast réalisé il y a quelques semaines par le FMI, le Fonds monétaire international, Randa Filfili, Directrice générale de l’entreprise sénégalaise Zena Exotic Fruits raconte pourquoi les petites et moyennes entreprises africaines ont souvent du mal à survivre, et les défis édifiants auxquels font face les femmes entrepreneurs.

Continuer la lecture

Sahel : la Vice-Secrétaire générale de l’ONU appelle à investir dans le développement de la région

Photo ONU/PAM/Phil Behan
Un habitant du village de Dan Kada, dans la région de Maradi, au Niger en 2011. Amina J. Mohamed a souligné mardi le besoin d’une action collective mieux coordonnée dans le cadre de la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel

La Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Amina J. Mohammed, a promis une coopération accrue des Nations Unies avec les pays et organisations réunis au sein de l’Alliance pour le Sahel pour investir dans l’avenir de cette région d’Afrique.
L’Alliance pour le Sahel réunit la France, l’Allemagne, l’Union européenne, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Italie, l’Espagne et le Royaume Uni. L’objectif est la mise en œuvre de projets de développement au Sahel.
Lors d’une réunion de cette alliance mardi au siège de l’ONU à New York, Mme Mohammed a rappelé que le Sahel était une des priorités des Nations Unies, alors que la population de cette région continue de souffrir des conséquences de la violence et du conflit, des violations des droits de l’homme, du sous-développement, et du changement climatique.

Continuer la lecture

Syrie : à Bruxelles, l’ONU lance un appel de fonds de 9,1 milliards de dollars pour sa réponse humanitaire

Photo OCHA
Un abri à Harjalleh en Syrie accueille des milliers de personnes déplacées de la Ghouta orientale.

A l’ouverture de la Conférence de soutien à l’avenir de la Syrie et de la région qui se tient à Bruxelles, les Nations Unies ont lancé un appel de fonds urgent de 9,1 milliards de dollars pour l’année 2018.
Ce montant doit permettre à l’ONU et à ses partenaires de venir en aide à 13,1 millions de personnes à l’intérieur des frontières de la Syrie, ainsi qu’aux 5,6 millions de réfugiés syriens et à leurs communautés d’accueil.
Le financement de la réponse humanitaire à la crise syrienne est critique, l’ONU n’ayant reçu à ce jour que 23% des fonds nécessaires pour ses opérations.

Continuer la lecture

La prévention des conflits au centre d’une réunion de haut niveau au siège de l’ONU

Photo ONU/Evan Schneider
Le Président de l’Assemblée générale Miroslav Lajčák préside une réunion sur la consolidation de la paix. A ses côtés, le Secrétaire général de l’ONU António Guterres et Catherine Pollard, Secrétaire générale adjointe chargée de gérer les conférences.

Le siège de l’ONU à New York accueille ce mardi 24 et ce mercredi 25 avril 2018 une réunion de haut niveau consacrée à la consolidation de la paix et le maintien de la paix. Organisée à l’initiative du Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, la réunion est le plus grand rassemblement de chefs d’État et de gouvernement et de ministres au siège de l’organisation depuis le débat général de septembre 2017.
Lançant le débat, Miroslav Lajčák, Président de l’Assemblée générale a déclaré que la prévention des conflits devait être la priorité, mettant l’accent sur l’importance de la médiation et de la diplomatie menée au niveau tant local que national.

Continuer la lecture

En Suède, le chef de l’ONU plaide pour un renforcement du multilatéralisme

Photo: Moa Haeggblom
Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, avant le début du séminaire de réflexion du chef d el’ONU et du Conseil de sécurité dans le pays.

A l’issue de sa visite de trois jours en Suède, le Secrétaire général des Nations Unies s’est félicité lundi du succès de la retraite du Conseil de sécurité, organisé par le pays scandinave les 21 et 22 avril.
« Je crois que l’initiative a été couronnée de succès, dans le sens où nous avons eu deux jours de discussions très constructives, que les tensions se sont refroidies et qu’il sera désormais possible d’aller de l’avant par rapport aux objectifs clés », a déclaré António Guterres lors d’une conférence de presse depuis Stockholm, la capitale de la Suède.

Continuer la lecture

Burkina Faso : un partenaire pour la paix dans les points chauds en Afrique et ailleurs

Plus de 100.000 Casques bleus des Nations Unies servent la cause de la paix dans le monde aujourd’hui. Ils travaillent dans des conditions difficiles et en prenant de grands risques personnels.
Dans des pays comme le Mali et la République centrafricaine, les soldats de la paix sauvent des milliers de vies, protègent les civils contre les attaques violentes et apportent leur aide à la livraison de l’assistance humanitaire.
Le Burkina Faso participe à des opérations de paix dans de nombreux points chauds à travers le monde. Actuellement, le pays compte environ 1.690 ressortissants affectés dans sept missions des Nations Unies.
Des Casques bleus burkinabés sont déployés, entre autres, en République centrafricaine (MINUSCA), au Mali (MINUSMA), en République démocratique du Congo (MONUSCO) et dans la région du Darfour au Soudan (MINUAD).

Des Casques bleus du Burkina Faso patrouillent dans les rues de Ber, un petit village à 60 km au nord-est de Tombouctou, au Mali, en avril 2014. Photo ONU/Marco Dormino

 

 

Cérémonie d’adieu en l’honneur de six Casques bleus burkinabés de la MINUSMA, décédés lors d’une embuscade sur l’axe Goundam-Tombouctou, au Mali, en juillet 2015. Photo ONU/Marco Dormino

Des Casques bleus du Burkina Faso assurent la sécurité à l’entrée d’un stade avant le début du match entre les équipes de deux quartiers de Tombouctou, au Mali, en décembre 2013. Photo ONU/Marco Dormino

Un Casque bleu de la MINUAD originaire du Burkina Faso, basé à Forobaranga, dans l’ouest du Darfour (Soudan), vérifie une carte lors d’une patrouille vers le village de Tamar, en octobre 2013. Photo ONU/Albert González Farran

Un convoi de la MINUAD en provenance de Forobaranga, dans l’ouest du Darfour (Soudan), escorté par des troupes du Burkina Faso, patrouille dans le village de Tamar, en octobre 2013. Photo ONU/Albert González Farran

Un dentiste du Burkina Faso soigne un patient à la base de la MINUAD à Forobaranga, dans l’ouest du Darfour (Soudan), en octobre 2013. Photo ONU/Albert González Farran

La Commissaire de police Yvette Boni Zombre du Burkina Faso est la lauréate 2016 et a reçu le prix pour son travail au sein de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA). Photo : capture d’écran vidéo