Mali : le chef de l’ONU condamne l’attaque meurtrière contre la Force du G5-Sahel à Sévaré

Photo ONU/Marco Dormino
António Guterres, lors de sa visite au quartier général de la Force conjointe du G5 Sahel près de Mopti, au Mali, le 30 mai 2018. Le Secrétaire général a condamné l’attaque perpétrée vendredi contre le quartier général de la Force.

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné l’attaque perpétrée vendredi contre le quartier général de la Force conjointe du G5-Sahel à Sévaré, dans la région de Mopti, dans le centre du Mali.
Plusieurs personnes ont été tuées dans cette attaque, y compris des soldats appartenant à la Force conjointe du G5-Sahel et aux forces armées maliennes.
« Le Secrétaire général exprime ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a déclaré son porte-parole dans un communiqué de presse publié vendredi soir.

Le chef de l’ONU a souligné le rôle important que joue la Force conjointe du G5-Sahel dans la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme dans la région du Sahel. « Il exhorte la communauté internationale à renforcer son soutien à la Force conjointe », a dit son porte-parole.
Conformément à la résolution 2391 (2017) du Conseil de sécurité, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) continue de fournir un appui logistique à la Force conjointe du G5-Sahel.