Burkina Faso : un partenaire pour la paix dans les points chauds en Afrique et ailleurs

Plus de 100.000 Casques bleus des Nations Unies servent la cause de la paix dans le monde aujourd’hui. Ils travaillent dans des conditions difficiles et en prenant de grands risques personnels.
Dans des pays comme le Mali et la République centrafricaine, les soldats de la paix sauvent des milliers de vies, protègent les civils contre les attaques violentes et apportent leur aide à la livraison de l’assistance humanitaire.
Le Burkina Faso participe à des opérations de paix dans de nombreux points chauds à travers le monde. Actuellement, le pays compte environ 1.690 ressortissants affectés dans sept missions des Nations Unies.
Des Casques bleus burkinabés sont déployés, entre autres, en République centrafricaine (MINUSCA), au Mali (MINUSMA), en République démocratique du Congo (MONUSCO) et dans la région du Darfour au Soudan (MINUAD).

Des Casques bleus du Burkina Faso patrouillent dans les rues de Ber, un petit village à 60 km au nord-est de Tombouctou, au Mali, en avril 2014. Photo ONU/Marco Dormino

 

 

Cérémonie d’adieu en l’honneur de six Casques bleus burkinabés de la MINUSMA, décédés lors d’une embuscade sur l’axe Goundam-Tombouctou, au Mali, en juillet 2015. Photo ONU/Marco Dormino

Des Casques bleus du Burkina Faso assurent la sécurité à l’entrée d’un stade avant le début du match entre les équipes de deux quartiers de Tombouctou, au Mali, en décembre 2013. Photo ONU/Marco Dormino

Un Casque bleu de la MINUAD originaire du Burkina Faso, basé à Forobaranga, dans l’ouest du Darfour (Soudan), vérifie une carte lors d’une patrouille vers le village de Tamar, en octobre 2013. Photo ONU/Albert González Farran

Un convoi de la MINUAD en provenance de Forobaranga, dans l’ouest du Darfour (Soudan), escorté par des troupes du Burkina Faso, patrouille dans le village de Tamar, en octobre 2013. Photo ONU/Albert González Farran

Un dentiste du Burkina Faso soigne un patient à la base de la MINUAD à Forobaranga, dans l’ouest du Darfour (Soudan), en octobre 2013. Photo ONU/Albert González Farran

La Commissaire de police Yvette Boni Zombre du Burkina Faso est la lauréate 2016 et a reçu le prix pour son travail au sein de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA). Photo : capture d’écran vidéo