Plus de 5.000 enfants ont été libérés de groupes armés en 2017 – ONU

Deux garçons parmi d’autres enfants soldats libérés par les milices anti-Balaka et le groupe armé ex-Séléka en République centrafricaine en 2015.

L’engagement international à mettre fin au recrutement et à l’utilisation d’enfants dans les conflits armés a conduit à la libération et à la réintégration de plus de 5.000 enfants en 2017 mais des dizaines de milliers d’autres demeurent enrôlés, selon les derniers chiffres compilés par les Nations Unies.