Budget ONU 2018-2019 : Près de 5,4 milliards de dollars adopté le 26 décembre 2017 par l’Assemblée générale

Le siège des Nations Unies à New York. Photo : ONU/Mark Garten

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté le 26 décembre 2017 un budget biannuel de près de 5,4 milliards de dollars pour la période 2018-2019.
Cela représente une baisse de 286 millions de dollars, soit 5%, par rapport à celui approuvé pour la période actuelle 2016-2017, et 193 millions de dollars en dessous de la proposition faite en octobre par le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, pour les deux prochaines années.
Le budget couvre les activités de l’ONU dans divers domaines notamment les affaires politiques, la justice et le droit international, la coopération internationale pour le développement, les droits de l’homme et les affaires humanitaires, et l’information publique.
«Les secteurs les plus touchés par ces coupes budgétaires sont les coûts opérationnels, comme ceux liés aux consultants, aux voyages, ou encore à la technologie de l’information», a expliqué Johannes Huisman, le Directeur de la planification des programmes et du budget, au micro d’ONU Info. «Dans une moindre mesure, les réductions s’appliqueront au personnel», a également précisé M. Huisman.
«Nous pouvons rassurer les contribuables en affirmant qu’aucun effort ne sera épargné pour que l’argent soit dépensé à bon escient et qu’il profite bien à la communauté internationale dans les domaines où l’ONU est nécessaire», a déclaré M. Huisman.
L’Assemblée générale a également approuvé la proposition d’annualiser le budget et ce, à titre expérimental à partir de 2020. «Un budget annuel nous permettra d’être davantage comptable envers les États membres et les contribuables car un budget annuel permet de rendre compte des résultats de notre travail, point de départ pour la proposition du budget suivant. Cela permet d’être plus réactif face à l’émergence de nouveaux besoins», a assuré le responsable onusien.