Le Secrétaire général salue les propositions de réforme d’ONU-Habitat et de création de «UN Urban»

La déclaration suivante a été communiquée le 03 août 2017 par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:
Le Secrétaire général se félicite du rapport du Groupe indépendant de haut niveau chargé d’évaluer et d’améliorer l’efficacité d’ONU-Habitat, préparé suite à la résolution A/RES/71/256 de l’Assemblée générale. Le Secrétaire général remercie les membres du Groupe pour leur évaluation solide de l’agence, sur la base d’éléments concrets.
Le Secrétaire général apprécie les recommandations formulées par le Groupe concernant les meilleurs moyens d’aborder l’urbanisation, une grande tendance mondiale qui exerce une pression sur les communautés, les infrastructures et l’environnement, et sur la manière dont ONU-Habitat et le système des Nations Unies peuvent se réformer pour être adaptés aux besoins des villes.
Le Secrétaire général constate que bon nombre des recommandations sont conformes à ses propres propositions pour la réforme du système des Nations Unies pour le développement, en particulier la création de « UN Urban », visant à favoriser un travail plus collaboratif des agences des Nations Unies au sein des équipes de pays des Nations Unies rénovées, ainsi que l’alignement des bureaux régionaux d’ONU-Habitat avec les nouvelles fonctions d’intégration des politiques des commissions économiques régionales.
Il note également les recommandations concernant les changements à apporter à la gouvernance d’ONU-Habitat et convient que l’agence doit disposer d’une structure souple et efficace capable de répondre aux besoins des résidents les plus vulnérables des villes dans le monde. Il reconnaît les défis que représente une adhésion universelle ainsi que l’importance de formuler un mandat normatif et opérationnel définitif pour l’organisation et attend avec intérêt de poursuivre les discussions avec les États Membres au sujet de cette recommandation.
Le Secrétaire général considère que l’urbanisation rapide, et ses liens avec la pauvreté, l’inégalité, la santé publique, les migrations, les changements climatiques et les catastrophes naturelles constituent l’une des préoccupations les plus urgentes des Nations Unies. Il apprécie donc le lien étroit entre l’évaluation d’ONU-Habitat et la réforme globale du système des Nations Unies pour le développement. Il remercie le Groupe de haut niveau pour ses idées convaincantes et attend avec intérêt de poursuivre les discussions avec les États Membres sur les réformes ambitieuses qui aideront la famille humaine à faire face aux défis urbains de notre époque.