Les droits de l’homme soumis à une pression sans précédent dans le monde entier, selon l’ONU

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein (archives). Photo ONU/Rick Bajornas

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein (archives). Photo ONU/Rick Bajornas

A deux jours de la Journée des droits de l’homme qui est célébrée chaque année le 10 décembre, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a estimé jeudi que la pression sans précédent qui pèse sur les normes internationales relatives aux droits de l’homme risque de réduire à néant l’ensemble unique de protections mises en place au sortir de la Seconde Guerre mondiale.

« 2016 a été une année catastrophique pour les droits de l’homme dans le monde entier et, si l’érosion croissante de l’architecture patiemment construite des droits de l’homme et de l’état de droit continue de s’intensifier, tout le monde finira par en pâtir », a dit M. Zeid dans un communiqué de presse.

Continuer la lecture

Un forum de l’ONU discute des efforts pour promouvoir un Internet ouvert, fiable et inclusif

Des personnes utilisant des ordinateurs dans un café Internet à Kampala, en Ouganda. Photo Arne Hoel/Banque mondiale

Des personnes utilisant des ordinateurs dans un café Internet à Kampala, en Ouganda. Photo Arne Hoel/Banque mondiale

Le 11ème Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet, qui s’est ouvert mardi à Guadalajara, au Mexique, doit discuter de la nécessité d’intensifier les efforts pour promouvoir un Internet ouvert, fiable, accessible et inclusif, qui offre des opportunités à tout le monde.

« Aujourd’hui, l’Internet a un impact sur presque tous les aspects de la vie. Il a indéniablement suscité innovation et esprit d’entreprise, créé de nouvelles formes d’engagement du public et de l’activité économique », a déclaré le Sous-Secrétaire général des Nations Unies pour le développement économique, Lenni Montiel. « Cela aide les gens à se connecter, à s’organiser et à agir dans un but commun ».

Continuer la lecture

L’ONU et ses partenaires lancent un appel de fonds humanitaire de 22,2 milliards de dollars pour 2017

Des enfants réfugiés vivant au Tchad. Photo PAM/Alexis Masciarelli

Des enfants réfugiés vivant au Tchad. Photo PAM/Alexis Masciarelli

A un moment où le monde fait face à une crise humanitaire sans précédent, l’ONU et ses partenaires ont annoncé lundi 05 décembre 2016 avoir besoin de 22,2 milliards de dollars pour venir en aide à 93 millions de personnes parmi les plus pauvres et marginalisées en 2017.
«L’intensité des crises humanitaires aujourd’hui a atteint un niveau jamais vu depuis la création des Nations Unies. De mémoire, jamais autant de personnes n’ont eu besoin de notre soutien et de notre solidarité pour survivre et vivre en sécurité et dans la dignité», a déclaré le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, Stephen O’Brien, à l’occasion du lancement de cet appel de fonds à Genève. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le 29 novembre 2016

Le conflit israélo-palestinien n’est pas seulement l’un des nombreux conflits que connaît le Moyen-Orient; il est, à bien des égards, une plaie béante, alimentant depuis longtemps les tensions et les conflits dans toute la région.
Les dirigeants israéliens et palestiniens continuent d’exprimer leur attachement à la solution des deux Etats. Cependant, si aucune mesure n’est prise rapidement pour relancer la perspective d’un règlement politique, c’est la réalité d’un État unique qu’ils risquent de pérenniser. Ces dernières années ont été marquées par deux tentatives de négocier un règlement pacifique qui se sont soldées par un échec, trois conflits armés, des milliers de morts – en majorité des civils palestiniens –, d’incessants actes d’incitation, des attaques terroristes, des milliers de roquettes et de bombes lancées sur Israël depuis Gaza et une campagne d’expansion des colonies israéliennes illégales, qui risque de saper les valeurs démocratiques d’Israël et la nature de sa société. Cette année, les forces israéliennes ont démoli deux fois plus de maisons et autres structures palestiniennes qu’en 2015. Gaza demeure en situation d’urgence humanitaire; 2 millions de Palestiniens sont aux prises avec des infrastructures délabrées et une économie paralysée et des dizaines de milliers de personnes sont encore déplacées, attendant la reconstruction d’habitations détruites à cause du conflit. Continuer la lecture

Conférence d’Achgabat : Ban Ki-moon réclame des solutions durables aux défis rencontrés par les transports

sg_turkmenistan_A l’ouverture de la première Conférence mondiale sur le transport durable samedi 26 novembre 2016 à Achgabat, au Turkménistan, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a déclaré que le monde avait la détermination, l’imagination et la créativité pour transformer les systèmes de transport de manière durable et améliorer ainsi le bien-être humain, renforcer le progrès social et protéger la planète.
«Ce secteur est responsable de près d’un quart des émissions de gaz à effet de serre liées à l’énergie. Et cela devrait augmenter considérablement à l’avenir», a dit M. Ban dans un discours. «Sans action sur le front des transports, nous ne serons pas capables de limiter le réchauffement global sous les 2 degrés Celsius et aussi près que possible de 1,5 degré». Continuer la lecture

Violence à l’égard des femmes : L’ONU réclame une prévention et une intervention dignes de ce nom

«La violence à l’égard des femmes et des filles est une violation des droits humains» - Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU. Photo: Belinda Mason, Silent Tears

«La violence à l’égard des femmes et des filles est une violation des droits humains» – Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU. Photo: Belinda Mason, Silent Tears

En cette Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est félicité vendredi 25 novembre 2016 de la prise de conscience du monde concernant ce fléau mais a estimé qu’il fallait faire bien davantage pour transformer cette prise de conscience en une prévention et en une intervention dignes de ce nom.
«La violence à l’égard des femmes et des filles impose des coûts exorbitants aux familles, aux communautés et aux économies. Lorsque les femmes ne peuvent pas travailler en raison de la violence, leur emploi peut s’en trouver menacé, les empêchant de se procurer des revenus qui leur font cruellement défaut, remettant en cause leur autonomie et nuisant à leur capacité de rompre des relations avec des partenaires violents», a noté M. Ban dans un message. Continuer la lecture

Appel à candidatures pour le financement de projets de la société civile

Le Fonds des Nations Unies pour la démocratie invite les organisations de la société civile à déposer une candidature de financement de projet. Les propositions de projets peuvent être soumises en ligne en anglais ou en français, les deux langues de travail de l’ONU, entre le 18 novembre 2016 et le 18 décembre 2016 à l’adresse www.un.org/democracyfund. Vous trouverez des directives, des questions fréquemment posées (FAQ) et des leçons apprises pour les candidats ici : http://www.un.org/democracyfund/application-materials .
Le FNUD soutient des projets visant à renforcer la voix de la société civile, à promouvoir les droits de l’homme et à encourager la participation de tous les groupes aux processus démocratiques. La grande majorité des fonds du FNUD sont destinés aux organisations de la société civile locales. De cette façon, le FNUD joue un rôle distinct en complétant l’autre domaine de travail des Nations Unies – le travail avec les gouvernements – afin de renforcer la gouvernance démocratique dans le monde.
Ceci est le onzième cycle lancé par le FNUD, qui accorde des subventions allant jusqu’à    300 000 USD par projet. Le FNUD a soutenu près de 700 projets dans plus de 100 pays, pour un montant total de près de 170 millions USD. Les propositions sont soumises à un processus de sélection très rigoureux, avec moins de deux pour cent des propositions choisies pour financement. Tous les projets ont une durée de deux ans.
Le FNUD invite des propositions de projets correspondent à l’un ou plusieurs de ces sept thèmes principaux :
*Droits et autonomisation des femmes/Egalité des sexes
*Activisme communautaire 
*Etat de droit et droits de l’homme 
*Mobilisation des jeunes
*Renforcement des capacités de la société civile pour l’interaction avec le gouvernement
*Médias et liberté de l’information
*Outils favorisant le développement des connaissances
Pour ce cycle, le FNUD invite en particulier les projets visant à promouvoir le pluralisme, la diversité et l’inclusion.

Contact :
Centre d’Information des Nations Unies (CINU) Ouagadougou
Tél : (226) 25 30 60 76 / 25 33 65 03 – site web : http://ouagadougou.unic.org
E-mail : unic.ouagadougou@unic.org/cinu.oui@fasonet.bf

Message du Secrétaire général sur le Rapport du Groupe de haut niveau sur l’accès aux médicaments «Promouvoir l’innovation et l’accès aux technologies de la santé», Novembre 2016

Malgré d’immenses progrès scientifiques, tous les pays, des plus pauvres aux plus prospères, font face à des défis tenant au coût de nombreux médicaments et au manque d’accès aux diagnostics, aux appareils médicaux et aux vaccins. Atant donné que la hausse des coûts des technologies de la santé peut entrainer la chute dans la pauvreté, nous avons le devoir partagé de trouver des solutions qui garantiront l’accès universel à ces nouveaux moyens.
Peu de temps après que les États Membres eurent adopté le Programme de développement durable à l’horizon 2030, j’ai nommé un Groupe de haut niveau indépendant sur l’accès aux médicaments et l’ai chargé de «recommander des solutions permettant de concilier les droits des fabricants, le respect du droit international des droits de l’homme et des règles commerciales et les impératifs de santé publique» dans le contexte des technologies de la santé. Continuer la lecture

L’ONU plaide en faveur d’une meilleure coopération pour gérer l’eau face aux pénuries

 La rivière Laghman, en Afghanistan, est cruciale pour l’agriculture dans cette partie du pays. Photo MANUA/Fardin Waezi


La rivière Laghman, en Afghanistan, est cruciale pour l’agriculture dans cette partie du pays. Photo MANUA/Fardin Waezi

Lors d’un débat du Conseil de sécurité consacré mardi 22 novembre 2016 à l’eau, la paix et la sécurité, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a plaidé pour une meilleure coopération pour gérer l’eau et éviter ainsi les conflits liés à l’utilisation de cette ressource vitale.
«L’accès à l’eau peut exacerber les tensions dans les communes. La concurrence pour des ressources en eau rares au Darfour et en Afghanistan a contribué aux tensions. Au Pérou, l’impact des industries extractives sur l’eau est le moteur le plus fréquent de protestations et de violences contre les entreprises par les communautés locales», a noté M. Ban dans un discours devant les membres du Conseil. Continuer la lecture

Ban Ki-moon plaide pour une relance des efforts multilatéraux en matière de désarmement

Sculpture représentant Saint George terrassant un dragon. Le dragon a été créé à partir de fragments de missiles nucléaires soviétiques SS-20 et américains Pershing. Photo ONU/Milton Grant

Sculpture représentant Saint George terrassant un dragon. Le dragon a été créé à partir de fragments de missiles nucléaires soviétiques SS-20 et américains Pershing. Photo ONU/Milton Grant

Dans un discours prononcé mardi 22 novembre 2016 à la New York University, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a une nouvelle fois dénoncé l’impasse dans laquelle se trouve le mécanisme multilatéral en matière de désarmement et a plaidé pour une relance des efforts dans ce domaine.
«Le désarmement est confronté à une crise. (…) Le mécanisme de désarmement de l’ONU est dans une impasse chronique», a déclaré M. Ban, prenant pour exemple la paralysie de la Conférence du désarmement à Genève qui n’a pas réussi à s’entendre sur un programme de travail depuis des décennies. Continuer la lecture