Gambie : Le Conseil de sécurité demande à M. Jammeh de transférer le pouvoir au nouveau Président Barrow

Le Conseil de sécurité de l’ONU. Photo ONU/Rick Bajornas

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté jeudi 19 janvier 2017 une résolution demandant à l’ancien Président de la Gambie, Yahya Jammeh, de mener un processus de « transition pacifique et ordonné », et de transférer le pouvoir, au plus tard ce jeudi, au nouveau Président, Adama Barrow, conformément à la Constitution gambienne.
Présentée par le Sénégal, la résolution 2337 a été adoptée par le Conseil de sécurité à l’unanimité de ses membres quelques heures après l’investiture à l’ambassade gambienne à Dakar de M. Barrow comme Président de la République islamique de Gambie.
Les 15 membres du Conseil ont exhorté toutes les parties et tous les acteurs gambiens à respecter la volonté du peuple et les résultats du scrutin présidentiel par lequel M. Barrow a été reconnu Président de la Gambie et « dépositaire de la volonté librement exprimée du peuple gambien, ainsi que l’a proclamé la Commission électorale indépendante ». Continuer la lecture

Mali : Le Conseil de sécurité condamne l’attaque à Gao et toute tentative de déraillement du processus de paix

Des Casques bleus de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) patrouillent dans les rues de Gao, dans le nord du Mali. Photo ONU/Marco Dormino

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné avec la plus grande fermeté «l’attaque barbare» perpétrée mercredi matin contre le camp du Mécanisme opérationnel de coordination à Gao, au Mali, qui a causé la mort de dizaines de personnes.
Dans une déclaration à la presse publiée mercredi soir, les membres du Conseil ont exprimé leurs plus sincères condoléances au gouvernement malien et aux familles des victimes de cette attaque revendiquée par le groupe terroriste Al Mourabitoune.
Réaffirmant que le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations constitue l’une des plus graves menaces à la paix et à la sécurité internationales, les 15 ont appelé les autorités maliennes «à enquêter rapidement sur cette attaque et à traduire en justice ses auteurs». Continuer la lecture

Mali : L’ONU condamne une attaque contre un camp à Gao, la qualifiant d’atteinte directe au processus de paix

Un Casque bleu nigérien en patrouille à Gao, au Mali (archive). Photo: MINUSMA/Marco Dormino

Les Nations Unies ont fermement condamné une attaque suicide meurtrière mercredi 18 janvier 2017 à Gao, dans le nord du Mali, contre un camp abritant des éléments des Forces armées maliennes et de divers groupes armés, estimant qu’elle constituait une atteinte directe au processus de paix.
Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, «condamne de la manière la plus ferme l’attaque perpétrée par un véhicule suicide contre le camp du Mécanisme opérationnel de coordination à Gao ce matin», a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.
«Cet acte odieux renforce la détermination des Nations Unies à appuyer le peuple du Mali, le Gouvernement et les mouvements signataires dans leur quête pour la paix, la lutte contre le terrorisme et leurs efforts pour faire respecter l’accord de paix», a-t-il ajouté. «Le Secrétaire général exhorte les parties à continuer à œuvrer à la pleine mise en œuvre des dispositions de l’accord et à faire tout leur possible pour prévenir de telles attaques». Continuer la lecture

ONU : Une reprise économique modeste est attendue au niveau mondial

Activités commerciales portuaires au Cambodge : des produits du Vietnam arrivent au port autonome de Phnom Penh dans la province de Kandal. Photo : Banque Mondiale/Chhor Sokunthea

L’économie mondiale n’est pas encore sortie de sa période de lente croissance caractérisée par des investissements limités, un commerce en berne et une croissance atone de la productivité, et ce malgré la reprise économique modeste annoncée pour 2017-2018, avertit un nouveau rapport des Nations Unies publié mardi.
Selon ce rapport, intitulé « Situation et perspectives de l’économie mondiale » pour 2017, l’économie mondiale a enregistré une croissance de 2,2% seulement en 2016, soit le taux de croissance le plus bas depuis la Grande récession de 2009. Le produit mondial brut devrait augmenter de 2,7% en 2017 et de 2,9% en 2018, ce qui représente une légère baisse par rapport aux prévisions du mois de mai dernier.
Lors de la présentation du rapport au siège de l’ONU à New York, le Sous-Secrétaire général chargé du développement économique au Département des affaires économiques et sociales de l’ONU (DESA), Lenni Montiel, a souligné la « nécessité de redoubler d’efforts pour rendre à nouveau la croissance économique mondiale plus forte et plus généralisée et créer un environnement économique international propice au développement durable ». Continuer la lecture

Le chef de l’ONU appelle à résister à ceux qui cherchent à diaboliser les musulmans

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres. Photo: ONU/Jean-Marc Ferré

A l’occasion d’un Forum de haut niveau sur la lutte contre la discrimination et la haine envers les musulmans, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé mardi 17 janvier 2017 à puiser dans les valeurs de tolérance inscrites dans la Charte des Nations Unies pour résister à ceux qui cherchent à diviser.
«Les crimes haineux et d’autres formes d’intolérance visant les musulmans se multiplient, tout comme les actes xénophobes, racistes et antisémites. En outre, de nombreuses personnes sont victimes d’intolérance et de soupçons qui, même s’ils n’apparaissent pas dans les statistiques, portent atteinte à la dignité des individus et dégradent notre humanité commune», a déclaré M. Guterres dans un message vidéo diffusé lors de ce forum organisé au siège de l’ONU, à New York, par les missions du Canada, des Etats-Unis, de l’Organisation de la coopération islamique et de l’Union européenne.
«En période d’insécurité, les groupes dont la différence est visible, sont pris pour boucs émissaires, par facilité», a-t-il ajouté. Continuer la lecture

Afrique de l’Ouest : L’ONU soutient la consolidation de la démocratie dans un contexte sécuritaire difficile

Mohammed Ibn Chambas (au centre), Représentant spéciale du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, au Conseil de sécurité. Photo ONU/Rick Bajornas

Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mohamed Ibn Chambas, s’est félicité vendredi 13 janvier 2017 devant le Conseil de sécurité de l’ONU des progrès réalisés dans la sous-région pour consolider la démocratie, se disant toutefois préoccupé de la situation en Gambie.
«Beaucoup de progrès ont été réalisés (…), les citoyennes et citoyens de la région ont démontré leur maturité et leur volonté d’exercer librement et pacifiquement leur droit de choisir leurs dirigeants», a déclaré le Représentant spécial qui s’est félicité du bon déroulement des récentes élections à Cabo Verde et au Ghana, «confirmant leur statut de modèle dans la région».
M. Chambas s’est toutefois dit inquiet du possible report des élections locales prévues en février en Guinée en raison du manque de consensus entre le parti au pouvoir et l’opposition concernant le mode de scrutin. Continuer la lecture

Le chef de l’ONU appelle l’Organisation à faire de la prévention des conflits sa priorité

António Guterres (centre) s’exprime pour la première fois devant le Conseil de sécurité en tant que Secrétaire général sur la question de la prévention des conflits et la pérennisation de la paix. A sa droite: Margot Wallström, Ministre des affaires étrangères de la Suède, qui préside le Conseil pour le mois de janvier. Photo: ONU/Rick Bajornas

A l’occasion d’un débat au Conseil de sécurité sur la prévention des conflits et la pérennisation de la paix, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a estimé mardi 10 janvier 2017 que l’Organisation devait faire de la prévention sa priorité, soulignant que trop de temps et de ressources sont dépensés pour répondre aux crises au lieu de les prévenir.
«La prévention n’est pas seulement une priorité, c’est la priorité. Si nous sommes à la hauteur de nos responsabilités, nous sauverons des vies, réduirons les souffrances et donnerons de l’espoir à des millions de personnes», a dit M. Guterres lors de sa première intervention en tant que chef de l’ONU devant les membres du Conseil.
«Nous consacrons beaucoup plus de temps et de ressources à répondre aux crises plutôt qu’à les prévenir. Les gens en paient un prix trop élevé. Les États membres aussi. Nous avons besoin d’une complète nouvelle stratégie», a-t-il ajouté. Continuer la lecture

Le nouveau Représentant permanent du Tchad auprès des Nations Unies présente ses lettres de créance

Le nouveau Représentant permanent du Tchad auprès des Nations Unies, M. Ali Alifei Moustapha, a présenté, le 09 janvier 2017, ses lettres de créance au Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres.
M. Moustapha était, de février à août 2016, Ministre de la communication et Porte-parole du Gouvernement tchadien, après avoir été Ministre de l’environnement et de la pêche d’août 2015 à février de l’année suivante. Continuer la lecture

Le Secrétaire général de l’ONU et le Conseil de sécurité condamnent l’attaque terroriste à Jérusalem

Plan large sur le Conseil de sécurité. Photo ONU/JC McIlwaine (archive)

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et le Conseil de sécurité ont condamné lundi 09 janvier 2017 l’attaque terroriste perpétrée par un assaillant palestinien qui a tué quatre Israéliens et blessé 15 autres personnes dimanche à Jérusalem.
Pour le Secrétaire général, « la violence et la terreur n’apporteront pas une solution au conflit israélo-palestinien – bien au contraire », a déclaré son porte-parole dans un communiqué. « Tous les responsables de ces actes doivent être traduits en justice, condamnés et désavoués », a ajouté son porte-parole, tout en soulignant que ces actes ne devraient pas permettre de décourager la nécessité d’un engagement renouvelé en faveur du dialogue. Continuer la lecture

L’ONU a besoin de 813 millions de dollars pour des interventions d’urgence en faveur des réfugiés palestiniens

Réparation d’un système d’alimentation en eau dans le camp de Jabalia, dans le Nord de Gaza. Photo: UNRWA/Khalil Adwan

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a lancé lundi 09 janvier 2017 deux appels de financement internationaux d’un total de 813 millions de dollars afin de répondre d’urgence à la crise dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et aux besoins humanitaires des réfugiés palestiniens touchés par le conflit en Syrie, y compris ceux déplacés au Liban et en Jordanie.
«1,6 million de réfugiés palestiniens, dont la situation est plus instable que jamais et dont les besoins augmentent, exigent de notre part une action résolue», a déclaré le Commissaire général de l’UNRWA, Pierre Krähenbühl dans un communiqué, appelant à un soutien «urgent et généreux» de la part de la communauté internationale. Continuer la lecture