Syrie : à Bruxelles, l’ONU lance un appel de fonds de 9,1 milliards de dollars pour sa réponse humanitaire

Photo OCHA
Un abri à Harjalleh en Syrie accueille des milliers de personnes déplacées de la Ghouta orientale.

A l’ouverture de la Conférence de soutien à l’avenir de la Syrie et de la région qui se tient à Bruxelles, les Nations Unies ont lancé un appel de fonds urgent de 9,1 milliards de dollars pour l’année 2018.
Ce montant doit permettre à l’ONU et à ses partenaires de venir en aide à 13,1 millions de personnes à l’intérieur des frontières de la Syrie, ainsi qu’aux 5,6 millions de réfugiés syriens et à leurs communautés d’accueil.
Le financement de la réponse humanitaire à la crise syrienne est critique, l’ONU n’ayant reçu à ce jour que 23% des fonds nécessaires pour ses opérations.

Continuer la lecture

La prévention des conflits au centre d’une réunion de haut niveau au siège de l’ONU

Photo ONU/Evan Schneider
Le Président de l’Assemblée générale Miroslav Lajčák préside une réunion sur la consolidation de la paix. A ses côtés, le Secrétaire général de l’ONU António Guterres et Catherine Pollard, Secrétaire générale adjointe chargée de gérer les conférences.

Le siège de l’ONU à New York accueille ce mardi 24 et ce mercredi 25 avril 2018 une réunion de haut niveau consacrée à la consolidation de la paix et le maintien de la paix. Organisée à l’initiative du Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, la réunion est le plus grand rassemblement de chefs d’État et de gouvernement et de ministres au siège de l’organisation depuis le débat général de septembre 2017.
Lançant le débat, Miroslav Lajčák, Président de l’Assemblée générale a déclaré que la prévention des conflits devait être la priorité, mettant l’accent sur l’importance de la médiation et de la diplomatie menée au niveau tant local que national.

Continuer la lecture

En Suède, le chef de l’ONU plaide pour un renforcement du multilatéralisme

Photo: Moa Haeggblom
Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, avant le début du séminaire de réflexion du chef d el’ONU et du Conseil de sécurité dans le pays.

A l’issue de sa visite de trois jours en Suède, le Secrétaire général des Nations Unies s’est félicité lundi du succès de la retraite du Conseil de sécurité, organisé par le pays scandinave les 21 et 22 avril.
« Je crois que l’initiative a été couronnée de succès, dans le sens où nous avons eu deux jours de discussions très constructives, que les tensions se sont refroidies et qu’il sera désormais possible d’aller de l’avant par rapport aux objectifs clés », a déclaré António Guterres lors d’une conférence de presse depuis Stockholm, la capitale de la Suède.

Continuer la lecture

Burkina Faso : un partenaire pour la paix dans les points chauds en Afrique et ailleurs

Plus de 100.000 Casques bleus des Nations Unies servent la cause de la paix dans le monde aujourd’hui. Ils travaillent dans des conditions difficiles et en prenant de grands risques personnels.
Dans des pays comme le Mali et la République centrafricaine, les soldats de la paix sauvent des milliers de vies, protègent les civils contre les attaques violentes et apportent leur aide à la livraison de l’assistance humanitaire.
Le Burkina Faso participe à des opérations de paix dans de nombreux points chauds à travers le monde. Actuellement, le pays compte environ 1.690 ressortissants affectés dans sept missions des Nations Unies.
Des Casques bleus burkinabés sont déployés, entre autres, en République centrafricaine (MINUSCA), au Mali (MINUSMA), en République démocratique du Congo (MONUSCO) et dans la région du Darfour au Soudan (MINUAD).

Des Casques bleus du Burkina Faso patrouillent dans les rues de Ber, un petit village à 60 km au nord-est de Tombouctou, au Mali, en avril 2014. Photo ONU/Marco Dormino

 

 

Cérémonie d’adieu en l’honneur de six Casques bleus burkinabés de la MINUSMA, décédés lors d’une embuscade sur l’axe Goundam-Tombouctou, au Mali, en juillet 2015. Photo ONU/Marco Dormino

Des Casques bleus du Burkina Faso assurent la sécurité à l’entrée d’un stade avant le début du match entre les équipes de deux quartiers de Tombouctou, au Mali, en décembre 2013. Photo ONU/Marco Dormino

Un Casque bleu de la MINUAD originaire du Burkina Faso, basé à Forobaranga, dans l’ouest du Darfour (Soudan), vérifie une carte lors d’une patrouille vers le village de Tamar, en octobre 2013. Photo ONU/Albert González Farran

Un convoi de la MINUAD en provenance de Forobaranga, dans l’ouest du Darfour (Soudan), escorté par des troupes du Burkina Faso, patrouille dans le village de Tamar, en octobre 2013. Photo ONU/Albert González Farran

Un dentiste du Burkina Faso soigne un patient à la base de la MINUAD à Forobaranga, dans l’ouest du Darfour (Soudan), en octobre 2013. Photo ONU/Albert González Farran

La Commissaire de police Yvette Boni Zombre du Burkina Faso est la lauréate 2016 et a reçu le prix pour son travail au sein de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA). Photo : capture d’écran vidéo

La prévention des conflits au centre d’une réunion de haut niveau lundi et mardi au siège de l’ONU

Photo ONU/Manuel Elias
Plan large sur la salle de l’Assemblée générale des Nations Unies. Le siège de l’ONU à New York accueillera les 24 et 25 avril 2018 une réunion de haut niveau consacrée à la consolidation de la paix et le maintien de la paix.

Le siège de l’ONU à New York accueillera les 24 et 25 avril 2018 une réunion de haut niveau consacrée à la consolidation de la paix et le maintien de la paix.
Organisée à l’initiative du Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, la réunion sera le plus grand rassemblement de chefs d’État et de gouvernement et de ministres au siège de l’organisation depuis le débat général de septembre 2017.
La prévention des conflits, la médiation, le dialogue et la diplomatie seront au menu des échanges prévus pendant cette rencontre de deux jours.

Continuer la lecture

Corée du Nord : l’ONU salue la décision de Pyongyang de suspendre ses programmes nucléaires et balistique

Photo: Moa Haeggblom António Guterres, et le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, lors d’un point de presse à Backåkra, en Suède. M. Guterres a salué la décision de Pyongyang de suspendre son programme nucléaire et balistique.

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s’est félicité de la décision de la République populaire démocratique de Corée de suspendre ses essais nucléaires et ses tirs de missiles balistiques intercontinentaux.
L’annonce de cette suspension a été faite par Pyongyang samedi matin.
« La voie est ouverte à la dénucléarisation pacifique de la péninsule coréenne », a déclaré António Guterres lors d’un point de presse à Backåkra, en Suède, où il participait samedi à un séminaire de réflexion avec les membres du Conseil de sécurité.

Continuer la lecture

Michael Bloomberg promet 4,5 millions de dollars pour aider l’ONU à lutter contre le changement climatique

Photo: PNUE GRID Arendal/Peter Prokosch<
Sur la côte de la mer de Wadden, dans l’État allemand du Schleswig-Holstein, la menace de l’élévation du niveau de la mer et les tentatives d’atténuer les changements climatiques en produisant de l’énergie renouvelable peuvent être étudiées de pair. L’énergie éolienne est une source importante d’électricité.

L’Envoyé spécial de l’ONU pour l’action climatique, Michael Bloomberg, a annoncé dimanche une contribution de 4,5 millions de dollars au Secrétariat des Nations Unies pour le changement climatique (CCNUCC).
Le milliardaire philanthrope et ancien maire de New York s’est engagé en juin dernier à combler le déficit de financement du Secrétariat, causé par le retrait annoncé du président américain Donald Trump de l’Accord de Paris sur le changement climatique.
La contribution sera consacrée aux opérations générales du Secrétariat, et permettra notamment d’aider les pays à atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre conformément à l’accord accepté par 193 États dans la capitale française en 2015.

Continuer la lecture

L’ONU rend hommage aux membres de son personnel décédés dans l’exercice de leurs fonctions

Photo ONU/Mark Garten
Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, au centre, allume une bougie lors d’une cérémonie en hommage aux employés de l’ONU décédés dans l’exercice de leurs fonctions.

Les Nations Unies ont rendu hommage jeudi aux employés de l’Organisation morts entre juillet 2016 et décembre 2017, l’occasion pour l’ONU et ses Etats membres de ne pas oublier ceux qui ont sacrifié leur vie dans l’exercice de leurs fonctions alors qu’ils venaient en aide à des populations en grande souffrance.
Au cours de cette période de 18 mois, 140 hommes et femmes originaires de 42 pays ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions au sein des Nations Unies : 123 soldats de la paix, trois policiers et 14 civils.

Continuer la lecture

Libéria : le maintien de la paix terminé, le pays doit désormais se concentrer sur son développement (ONU)

Photo MINUL/Staton Winter
Une femme libérienne avec un drapeau du Libéria dans ses cheveux.

La conclusion du mandat de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) constitue « un véritable jalon historique » pour le pays, a déclaré jeudi Alexander Zouev, le Sous-Secrétaire général chargé de l’Etat de droit et des institutions chargées de la sécurité au sein du Département des opérations de maintien de la paix.
Après 15 ans de présence, la MINUL a pris fin le 30 mars 2018 après avoir rempli avec succès son mandat, a rappelé le haut responsable onusien qui présentait aux membres du Conseil de sécurité le dernier rapport du Secrétaire général sur les récents développements au Libéria et la fermeture de la Mission.

Continuer la lecture

L’ONU lance un plan d’action pour aider les personnes déplacées dans leur propre pays

Photo : Albert Gonzalez Farran/MINUAD
Sud du Darfour : abrités sous une charrette, cette femme et son enfant comptent parmi les milliers de personnes qui ont fui la violence et ont rejoint le camp d’Al Salam pour les personnes déplacées (archive)

Alors que les crises se multiplient dans le monde entier, déracinant des millions de personnes à l’intérieur des frontières de leur pays, l’ONU et des partenaires ont renouvelé leur engagement à travailler ensemble pour réduire et résoudre les déplacements internes, se sont félicitées dans un communiqué de presse conjoint l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et la Rapporteuse spéciale sur les droits humains des personnes déplacées.
Lors d’une réunion à Genève le 17 avril, l’ONU, un groupe d’Etats et des organisations partenaires ont lancé un Plan d’action triennal pour la promotion de la prévention, de la protection et des solutions pour les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays (2018-2020). La réunion a marqué le 20e anniversaire des Principes directeurs relatifs au déplacement de personnes à l’intérieur de leur propre pays.

Continuer la lecture