Mali : l’ONU condamne une attaque meurtrière contre un convoi de la MINUSMA

 Des policiers sénégalais servant au sein de la MINUSMA au Mali patrouillent dans les rues de Gao. Photo ONU/Marco Dormino


Des policiers sénégalais servant au sein de la MINUSMA au Mali patrouillent dans les rues de Gao. Photo ONU/Marco Dormino

8 août 2016 – Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné fermement dimanche une attaque par engin explosif improvisé contre un convoi de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), au sud d’Aguelhok, dans la région de Kidal, qui a coûté la vie à un Casque bleu et en a blessé quatre autres.
Cette attaque fait suite à une attaque similaire perpétrée le 5 août, ayant blessé un Casque bleu dans les environs de la ville de Kidal, a précisé le porte-parole du Secrétaire général.

Lire la suite

Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée de lutte contre la traite d’êtres humains, le 30 juillet 2016

Partout dans le monde, des dizaines de millions de personnes cherchent refuge désespérément. Beaucoup sont loin de chez elles, et surtout loin d’être en sécurité. Les migrants et les réfugiés se heurtent à des obstacles physiques et bureaucratiques colossaux. Malheureusement, ils sont aussi exposés à des violations de leurs droits fondamentaux et menacés d’exploitation par les trafiquants.
Les personnes les plus désespérées et les plus vulnérables sont la proie des trafiquants. Pour mettre fin à ces pratiques inhumaines, il faut aller plus loin dans la protection des migrants et des réfugiés, en particulier des jeunes, des femmes et des enfants, contre ceux qui voudraient exploiter leurs aspirations à un avenir meilleur, plus sûr et plus digne. Nous devons encadrer les migrations en mettant l’accent sur les droits et la sécurité et créer des voies d’entrée des migrants et des réfugiés qui soient suffisantes et accessibles, avant de nous attaquer aux causes profondes des conflits, à savoir la pauvreté extrême, la dégradation de l’environnement et les autres crises qui forcent les populations à franchir des frontières, des mers et des déserts. Lire la suite

Message du Secrétaire général de l’ONU, à l’occasion de la Journée internationale de l’amitié, le 30 juillet 2016

La pauvreté, la violence, les violations des droits de l’homme et les autres grands problèmes d’envergure mondiale ont comme point commun le non-respect de normes et de valeurs qui se sont forgées pendant plusieurs millénaires. Quand la cupidité l’emporte sur le souci de la santé de notre planète et de ses habitants, quand l’attachement fanatique à une idéologie est maintenu à tous les prix, et quand des personnes subissent des violations des droits de l’homme parce qu’elles sont considérées en quelque sorte comme inférieures, le patrimoine de l’humanité est mis à mal et notre bien-être futur est menacé.
Pour faire face à ces crises, nous devons nous attaquer à leurs causes les plus profondes, en encourageant et en défendant un esprit partagé de solidarité humaine. Sur le plan mondial, cette action peut prendre plusieurs formes, qui vont de l’aide internationale à la mobilisation politique. Sur le plan individuel, elle peut prendre la forme simple et éternelle de l’amitié. Lire la suite

A quelques jours des Jeux olympiques de Rio, Ban Ki-moon appelle à observer la trêve olympique

Une réfugiée syrienne, Hanan Dacka, porte la flamme olympique à Brasilia, au Brésil, le 3 mai 2016. Photo HCR/Gabo Morales

Une réfugiée syrienne, Hanan Dacka, porte la flamme olympique à Brasilia, au Brésil, le 3 mai 2016. Photo HCR/Gabo Morales

Une semaine jour pour jour avant l’ouverture des Jeux olympiques et paralympiques de 2016, qui auront lieu à Rio de Janeiro, au Brésil, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé vendredi 29 juillet 2016 à observer la traditionnelle trêve olympique.
«J’appelle le monde entier à observer la trêve olympique en cessant toutes hostilités durant les Jeux olympiques et paralympiques», a déclaré M. Ban dans un message. «Même si un objectif aussi ambitieux peut sembler impossible à atteindre, nous devons, pour respecter l’esprit olympique, relever le défi», a-t-il ajouté. Lire la suite

Burundi : Le Conseil de sécurité autorise le déploiement de 228 policiers des Nations Unies

Plus de 250.000 Burundais ont fui leur pays depuis avril 2015 vers les pays voisins. Ci-dessus, le camp de réfugiés de Nduta est situé dans le nord-ouest de la Tanzanie. Photo HCR/Benjamin Loyseau

Plus de 250.000 Burundais ont fui leur pays depuis avril 2015 vers les pays voisins. Ci-dessus, le camp de réfugiés de Nduta est situé dans le nord-ouest de la Tanzanie. Photo HCR/Benjamin Loyseau

Le Conseil de sécurité a adopté vendredi 29 juillet 2016 une résolution dans laquelle il autorise le déploiement au Burundi d’une composante de Police des Nations Unies, d’un effectif maximum de 228 policiers, chargés de surveiller la situation en matière de sécurité.
Dans cette résolution adoptée par 11 voix pour et quatre abstentions (Chine, Angola, Egypte, Venezuela), le Conseil de sécurité prie le Secrétaire général de mettre en place, pour une période initiale d’un an, cette composante de police, qui sera également chargée d’appuyer le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) dans la collecte d’informations sur les violations des droits de l’homme et d’atteintes à ces droits. Lire la suite

Afrique : L’ONU plaide pour un financement plus prévisible et durable de la consolidation de la paix

Le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Devra Berkowitz (archives)

Le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Devra Berkowitz (archives)

Dans le cadre d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la consolidation de la paix en Afrique, les 15 membres et le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, ont appelé jeudi 28 ,juillet 2016 à établir un système de financement plus prévisible et durable des activités de consolidation de la paix des Nations Unies sur le continent africain.
«Lorsque leurs institutions sont faibles, les nations ne peuvent pas prospérer», a déclaré M. Ban dans un discours adressé aux membres du Conseil. Lire la suite

Afrique de l’Ouest et Sahel : Le Conseil de sécurité appelle à mieux coordonner les efforts contre Boko Haram

A Tagal, au Chad, une communauté de personnes déplacées par la violence de Boko Haram. Photo OCHA/Ivo Brandau

A Tagal, au Chad, une communauté de personnes déplacées par la violence de Boko Haram. Photo OCHA/Ivo Brandau

Le Conseil de sécurité de l’ONU a salué jeudi 28 juillet 2016 l’amélioration de la situation politique observée récemment en Afrique de l’Ouest, tout en soulignant la nécessité d’accroître la coopération militaire entre les Etats de cette région et du Sahel pour lutter contre le groupe terroriste Boko Haram.
Dans une déclaration diffusée par sa Présidence, le Conseil s’est félicité de l’amélioration de la situation politique observée récemment en Afrique de l’Ouest, notamment la tenue d’élections «libres et pacifiques» au Niger, au Bénin et à Cabo Verde. Il a souligné qu’il importait que les prochaines élections au Ghana et en Gambie soient également «libres, régulières, pacifiques, ouvertes à tous et crédibles». Lire la suite

Bassin du lac Tchad : L’ONU réclame davantage de soutien international pour lutter contre Boko Haram

La région de Diffa au Niger est très affectée par la violence au Nigéria due au groupe armé Boko Haram. Photo: UNICEF/ Cherkaoui

La région de Diffa au Niger est très affectée par la violence au Nigéria due au groupe armé Boko Haram. Photo: UNICEF/ Cherkaoui

Deux hauts responsables des Nations Unies ont réclamé mercredi 27 juillet 2016 devant le Conseil de sécurité un soutien international accru aux pays du bassin du lac Tchad pour les aider à lutter contre le groupe terroriste Boko Haram, qui menace la stabilité régionale, et à affronter une crise humanitaire grave.
Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, a rappelé que la Force multinationale mixte, qui réunit des éléments du Nigéria, du Tchad, du Cameroun, du Niger et du Bénin, a récemment fait reculer Boko Haram. Lire la suite

Future intégration de l’OIM au système onusien

En novembre 2014, les équipes de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) aident à transporter des réfugiés vulnérables au moyen d’un hélicoptère du Haut-Commissariat pour les Réfugiés (HCR) au Soudan du Sud. Photo : OIM

En novembre 2014, les équipes de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) aident à transporter des réfugiés vulnérables au moyen d’un hélicoptère du Haut-Commissariat pour les Réfugiés (HCR) au Soudan du Sud. Photo : OIM

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et le Directeur général de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), William Lacy Swing, ont salué lundi 25 juillet 2016 l’adoption par l’Assemblée générale de l’ONU d’une résolution approuvant l’intégration de l’OIM au système onusien.
«Dès la signature de l’accord, le 19 septembre 2016, l’OIM va devenir une organisation liée au système des Nations Unies», a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, dans un communiqué de presse, tout en se félicitant de l’adoption de cette résolution par l’Assemblée. Lire la suite

Mali : L’ONU condamne des affrontements entre groupes armés à Kidal

Un Casque bleu sénégalais patrouille avec un soldat malien à Kidal en juillet 2013. Photo MINUSMA/Marco Dormino (archives)

Un Casque bleu sénégalais patrouille avec un soldat malien à Kidal en juillet 2013. Photo MINUSMA/Marco Dormino (archives)

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné vendredi 22 juillet 2016 les récents combats survenus les 21 et 22 juillet à Kidal, au Mali, qui ont opposé deux groupes armés signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.
Dans un communiqué de presse, rendu public par son porte-parole, M. Ban a déploré cette «première violation du cessez-le-feu depuis septembre 2015, qui a eu lieu au moment où les parties signataires progressaient vers l’établissement d’une autorité intérimaire dans les régions du nord». Lire la suite