Mali : la MINUSMA condamne une attaque contre son personnel à Bamako

Minusma20 mai 2015 – La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a condamné mercredi une attaque qui a visé durant la nuit une résidence où sont logés des Casques bleus dans la capitale malienne Bamako.
Un homme armé non identifié a blessé par balles un gardien après avoir tenté de mettre le feu à un véhicule de la MINUSMA garé devant cette résidence dans le quartier de Faso Kanu.
Deux grenades non explosées ont ensuite été retrouvées sur place. Le gardien a été transporté à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, a précisé la MINUSMA dans un communiqué de presse.

Lire la suite

Mali : l’ONU se réjouit de la signature de l’accord de paix

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est réjoui vendredi 15 mai 2015, de la signature à Bamako de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali par le gouvernement malien et une partie des groupes armés, ceux dits de la Plateforme.
Il a félicité les parties et l’équipe de médiation menée par l’Algérie pour leurs efforts ayant produit ce texte équilibré.

Lire la suite

Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Objectif 3 Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Par Lauren Barredo, Irene Agyepong, Gordon Liu et Srinath Reddy

Lauren Barredo est Responsable du Réseau des solutions pour le développement durable à New York. Irene Agyepong est Professeur à la School of Public Health, à l’Université du Ghana, à Accra. Gordon Liu est Directeur du China Center for Health and Economic Research à l’Université de Beijing. Srinath Reddy est Président de la Fondation de la santé publique de l’Inde à New Delhi.

Lire la suite

Message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée internationale des familles

Le thème de la Journée internationale des familles, qui est cette année «Des hommes responsables?», dénote toute l’importance qu’il faut accorder à l’égalité des sexes et aux droits de l’enfant au sein des familles d’aujourd’hui.

Dans le monde entier, de plus en plus de femmes sont reconnues, comme il se doit, en tant que partenaires à part entière qui participent sur un pied d’égalité aux décisions concernant la famille, ce qui aide à créer un environnement favorable à l’épanouissement complet et harmonieux de l’enfant.

Lire la suite

Vingt-septième réunion de haut-niveau des Chefs de Missions de Paix des Nations Unies en Afrique de l’Ouest

Communiqué final

A l’invitation de M. Mohamed Ibn Chambas, Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest (UNOWA), les chefs des missions de paix des Nations Unies en Afrique de l’Ouest ont tenu, le 8 mai 2015 à Dakar, leur vingt-septième réunion consultative de haut niveau.

Lire la suite

Déclaration attribuable au Porte-parole du Secrétaire général, suite à la tenue du Forum national de Bangui

Le Secrétaire général félicite le peuple centrafricain pour l’adoption du Pacte républicain pour la paix, la réconciliation nationale et la reconstruction en République centrafricaine, suite à la tenue du Forum national de Bangui du 4 au 11 mai 2015. Les recommandations du Pacte reflètent les aspirations du peuple centrafricain à mettre une fois pour toutes le conflit derrière lui et à construire un pays plus pacifique et plus démocratique.

Le Secrétaire général félicite également le Gouvernement de transition et les groupes armés pour la signature, dans le cadre du Forum, d’un accord sur les principes de désarmement, de démobilisation et de réintégration, et appelle à sa mise en œuvre rapide et intégrale.

Le Forum de Bangui est le résultat d’un processus historique et inclusif qui a permis aux représentants locaux, aux femmes, à la jeunesse et à la société civile de faire entendre leurs voix. Le Secrétaire général se félicite du rôle de premier plan joué par les femmes tout au long du Forum.

Le Secrétaire général encourage le Gouvernement de transition, avec le soutien des Nations Unies et de la communauté internationale, à mettre en œuvre les recommandations du Forum sans délai.

New York, 11 mai 2015

Mali : le chef de l’ONU appelle à une cessation immédiate des hostilités au nord du pays

Mali1

29 avril 2015 – Profondément préoccupé par les graves violations du cessez-le-feu qui ont eu lieu au Mali ces derniers jours, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-mon, a appelé mercredi à une cessation immédiate des hostilités au nord du pays.

Ces violations du cessez-le-feu interviennent à un moment critique dans le processus de paix et alors que des efforts sont en cours pour amener toutes les parties maliennes à signer un projet d’accord de paix, a souligné le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

Lire la suite

COMMEMORATION DU 21ème ANNIVERSAIRE DU GENOCIDE RWANDAIS

Le Centre d’Information des Nations Unies (CINU) de Ouagadougou en partenariat avec la communauté rwandaise vivant au Burkina Faso a commémoré le 11 avril 2015 dans la cour de l’Organisation catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES), le 21ème anniversaire du génocide rwandais. Placée sous le thème «  Commémorons en luttant contre le négationnisme et le révisionnisme du génocide des Tutsi du Rwanda », cette commémoration a été marquée par un office religieux en mémoire des victimes, une procession dans la cour de l’OCADES, un dépôt de bougies appelé flamme de l’espoir, l’observation d’une minute de silence, la projection de film vidéo sur les témoignages de survivant, la lecture du message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, et la projection du message du Président rwandais, Son Excellence M. Paul Kagamé. Cette soirée a été aussi l’occasion pour plus de 400 ressortissants rwandais de s’imprégner de l’exposition « Leçons du Rwanda » présentée par le CINU.

Communauté rwandaise pendant la procession à l'OCADES

Communauté rwandaise pendant la procession à l’OCADES

Scène du dépôt de bougies "Flamme de l'espoir"

Scène du dépôt de bougies « Flamme de l’espoir »

Projection du message du Président rwandais, Son Excellence Paul Kagamé

Projection du message du Président rwandais, Son Excellence Paul Kagamé

 

JOURNEE INTERNATIONALE DE REFLEXION SUR LE GENOCIDE AU RWANDA

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de réflexion sur le génocide au Rwanda, célébrée le 7 avril de chaque année, le Centre d’Information des Nations Unies de Ouagadougou a organisé dans ses locaux une exposition documentaire de 4 jours, du 07 au 10 avril 2015.
Basée sur l’exposition « Leçons du Rwanda », une production la Société britannique Aegis en partenariat avec DPI, cette exposition a permis d’expliquer à près de 2000 visiteurs pendant 4 jours, les évènements qui se sont passés avant, pendant et après le génocide et de les sensibiliser sur les leçons à tirer.
L’exposition a aussi été présentée le 11 avril 2015 à l’Organisation catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES) à l’occasion de la Journée de commémoration du 21ème anniversaire du génocide rwandais organisée par la communauté rwandaise vivant au Burkina Faso en partenariat avec le CINU.

Quelques visiteurs de l'exposition dans la cour du CINU

Quelques visiteurs de l’exposition dans la cour du CINU

JOURNEE INTERNATIONALE DE COMMEMORATION DES VICTIMES DE L’ESCLAVAGE ET DE LA TRAITE TRANSATLANTIQUE DES ESCLAVES

Une vue des visiteurs de l'exposition

Une vue des visiteurs de l’exposition

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de Commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves, le Centre d’Information des Nations Unies de Ouagadougou a organisé dans ses locaux une exposition documentaire de 3 jours, du 25 au 27 mars 2015.

Composée de posters, d’affiches, de textes internationaux relatifs au thème de l’esclavage, l’exposition a présenté aux visiteurs, les justificatifs du système esclavagiste, les manifestations de l’esclavage, l’abolition de l’esclavage et les formes nouvelles de l’esclavage.

Pendant ces 3 jours environ 350 personnes composées d’élèves, d’étudiants et de fonctionnaires ont pu visiter l’exposition.